mercredi 17 juin 2015

Sorties du mercredi 17 juin



- Red rising, book 1 de Pierce Brown

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. » 

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.

Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

- Le cercle des confidentes, tome 2 : Lady Beatrice de Jennifer McGowan 


Un comité de lords écossais en visite au château de Windsor cherche l’appui de l’Angleterre. Leur but : renverser la domination française dans leur pays. Mais la jeune reine Élisabeth se méfie. Le contexte politique est agité, et elle ne sait pas à qui se fier. Elle charge alors les Confidentes de surveiller les Écossais, et en particulier le turbulent Alasdair MacLeod, en visite à Windsor pour représenter son clan des Highlands. Lady Béatrice, séductrice et intrigante hors pair, doit lui arracher ses secrets. Mais cette nouvelle mission vient contrarier ses projets d’union avec le puissant lord Cavanaugh. Béatrice découvre alors que les apparences sont trompeuses et que, lorsque les masques tombent, les arcanes du pouvoir et les secrets de famille peuvent se révéler bien plus dangereux qu’elle ne l’aurait cru. Au sein d’une cour impitoyable, Béatrice doit échapper aux pièges des comploteurs, à la jalousie de sa souveraine, tout en affrontant les mystères que lui cache encore sa famille.

- The Young Elites, tome 1 de Marie Lu

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. 
D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d’étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

2 commentaires: