dimanche 19 juillet 2015

Quatre soeurs, intégrale de Malika Ferdjoukh

"Les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Elles vivent toutes dans une grande maison, en essayant de s'aimer, de cohabiter, et d'affronter les épreuves ensemble"

Auteur : Malika Ferdjoukh
Editions L'école des loisirs
Nombre de pages : 611
Prix chez l'éditeur : 19,80 euros

Synopsis Comme Les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Il y a les plus jeunes, celles qui, chacune, donnent son titre à une partie de ce livre : Enid, 9 ans, se dévoue à la protection des pensionnaires du grand sycomore du jardin, Blitz l'écureuil et Swift la chauve-souris, et dialogue à l'occasion avec son ami Gnome de la Chasse d'eau. Hortense, 11 ans, passe le plus clair de son temps à lire, à tenir son journal et à se demander ce qu'elle va faire comme métier. Architecte ? Chirurgienne ? Bettina, 14 ans, fait sa bêcheuse dans la salle de bains, se shoote aux 218 épisodes du feuilleton Cooper Lane, copine avec Denise et Béhotéguy, et enquiquine le reste du monde. Geneviève, 16 ans, prend des cours de boxe thaïe essoufflants tandis que les autres la croient occupée à baby-sitter. Mais il y a aussi Charlie, l'aînée, 23 ans, qui s'occupe de tout : bricoler, cuisiner ; travailler dans un labo, aimer Basile, tirer le diable par la queue et tenter d'élever ses cadettes depuis la mort des parents. Tout ce petit monde habite la Vill'Hervé, une grande maison au bout du bout de la lande, au bord du bord de la falaise, pleine de recoins, de mystère, d'hôtes de passage et de pannes de Madame Chaudière. Il essaie de vivre (ça marche), il essaie d'aimer (bof, bof...), il essaie d'affronter les épreuves (tout est toujours à recommencer) et il essaie d'en rire (à tous les coups l'on gagne).

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier L’école des loisirs pour l’envoi de ce roman. Malgré le fait que ça soit une belle brique, il me faisait très envie pour l’été, grâce à son résumé et à sa couverture.
La couverture, parlons-en quelques lignes. Je la trouve juste splendide ! Certes, elle est assez sobre avec son fond blanc, mais les dessins colorés dessus ressortent beaucoup mieux. Ils sont à l’image du roman frais et agréable.
Cette intégrale est composée de 4 romans qui portent chacun le nom d’une des sœurs et une saison : Enid l’automne, Hortense l’hiver, Bettina le printemps et Geneviève l’été.
Nous suivons dans cet ouvrage non pas 4 sœurs comme on pourrait le croire, mais bien 5 : Enid, Hortense, Bettina, Geneviève, et Charlie l’ainée. Cette famille habite une grande maison où elle partagera de bons comme de mauvais moments. Les 5 sœurs apprendront à vivre, aimer et à affronter les épreuves ensembles.
J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, et je sais qu’il a reçu de très bonnes critiques. J’ai enfin compris pourquoi. J’ai tout simplement adoré ce roman !
Au début, il me faisait un peu peur par sa taille (plus de 600 pages tout de même !) mais je me suis lancée et je n’ai pas regretté. On est, de suite, plongée dans l’histoire, à suivre les 5 sœurs orphelines. L’histoire est belle touchante et prenante, on ne s’ennuie pas !
Les personnages sont très attachants et touchants, je les ai tous aimé même s’ils sont tous différents. J’ai tout de même trouvé leurs prénoms et noms un peu… Tirés par les cheveux.
L’écriture de l’auteur est fluide, légère, j’ai bien fait de me plonger dans ce roman en cette période estivale car il est parfait !
Pour conclure, j’appréhendais cette lecture et maintenant, je me dis « Pourquoi j’ai attendu aussi longtemps ?? » Une très belle lecture parfaite pour l’été qui m’a conquis !


Un roman léger, fluide et beau à la fois, une merveille pour l’été !

2 commentaires: