dimanche 9 août 2015

Le professeur Acarus Dumdell tome 1 et 2 de Alessandro Cassa

"Le professeur Acarus Dumdell n'a pas fini de faire des potions plus étranges et plus dangereuses les unes que les autres !"

Auteur Alessandro Cassa
Editions : Alice
Collection : Deuzio
Date de sortie : 2013/2015
Nombre de pages : 110/141
Prix chez l'éditeur : 13 euros

Synopsis : Bien des choses se colportaient au sujet des jumeaux Dumdell, l'un, apothicaire de bonbons, l'autre, malheureux inventeur de potions. Les commères des villages voisins disaient que c'étaient deux bien étranges personnages. Elles disaient aussi que le professeur fabriquait lui-même les bonbons de son frère. Et qu'il y mettait d'étranges ingrédients. Tout cela pouvait cependant s'expliquer. Mais - le pire de tout - elles affirmaient que ce sympathique professeur osait tester les effets de ses potions sur les villageois de Meadowfield en les attirant dans la boutique de son frère. Même si certains effets bizarres se produisaient sur les habitants comme les commères le prétendaient, tout cela n'était peut-être qu'affabulation. Peut-être, car les petites filles se métamorphosaient en papillons et les arbres en gruyère...

Rien ne va plus à Meadowfield où les habitants n’ont toujours pas retrouvé le sommeil. Rappelez-vous : Zacarus, en voulant porter secours à son ami le vicaire, a renversé malencontreusement une potion de son frère sur les petites chauves-souris de Sleeping Stones, qui, instantanément, se sont mises à hurler des contes d’horreur à travers le village. Depuis lors, le capital sympathie des Fieldloviens envers les frères Dumdell est en chute libre. Mais, le professeur Acarus a dans l’intention d’aider ses concitoyens et amis en créant une potion de lumière. Pour trouver l’ultime ingrédient, il doit se rendre à Londres, lui qui n’est plus allé au-delà du cimetière depuis si longtemps ! Pendant ce temps, une société secrète anti-potion s’est formée à Meadowfield sous l’impulsion de l’aubergiste Jim et du jeune journaliste fouineur Ink Papermore. Leur volonté est de se débarrasser du Professeur Acarus Dumdell. Il peut-être temps que le maire, le Colonel Fear Kingstoria revienne administrer son village... Mais le reconnaîtra-t-il ? La potion de lumière du Professeur s’est révélée efficace ! Un peu trop même... Et voilà Meadowfield envahie par une forêt vierge de végétaux en tout genre, stimulés par l’intense lumière qui règne jour et nuit sur le village...

Mon avis :

Je remercie Guylaine pour m’avoir contacté et pour m’avoir permis de découvrir et lire ces deux romans. Je ne connaissais absolument pas, mais le résumé m’intriguait.
On suit dans le premier tome les jumeaux Dumdell dont l’un est un apothicaire et vendeur de bonbon, et l’autre un inventeur de potions plus ou moins utiles. Mais les bonbons et potions possèdent des effets secondaires et les habitants de Meadowfield vont en subir les conséquences.
L’objet livre en lui-même est travaillé. En effet, l’ouvrage possède des illustrations en tous genres comme des recettes des potions, ainsi que des cartes et des plans des lieux en question. La couverture est très jolie comme la quatrième de couverture.
Pour en revenir à l’histoire, l’intrigue est assez originale et peu commune. On prend plaisir à suivre les aventures des deux frères et à découvrir leurs bonbons et potions extravagantes. J’avais très envie de manger des bonbons pendant ma lecture.
La plume de l’auteur est fluide et légère, avec des mots et des phrases simples et faciles à comprendre. L’histoire se lit vite et est parfaite pour un jeune public
Mon ressenti reste le même pour le tome 2. L’histoire est dans la continuité du premier tome. En effet, on retrouve les deux frères en pleine galère à cause de leurs bonbons et potions étranges.
Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture, ces ouvrages sont de bons romans jeunesse, légers et agréables. Ils divertissent pendant un petit moment.




Deux ouvrages agréables et captivants qui raviront les plus jeunes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire