dimanche 13 mars 2016

Digitale, tome 1 de Sarah Wagon

"Un monde sans émotions, le bonheur sous contrôle"

Auteur : Sarah Wagon 
Editions : PKJ
Date de sortie : 20 Août 2015
Nombre de pages : 245 pages
Prix chez l'éditeur : 14,90 euros

Synopsis : Jade, vingt ans, vit dans une société parfaite, où la violence a été éradiquée. Comme tout le monde, elle porte, implantée dans la nuque, une puce digitale qui régule ses émotions.
Guérisseuse au Centre de Reboot, Jade traite les déficients dont la puce a buggé... Jusqu'à l'arrivée de Sacha Fleery. Toutes les réinitialisations échouent sur ce jeune homme exalté, sauvage. Malgré l'avertissement qu'il lui inspire, Jade accepte de s'approcher de lui pour tenter de le sauver. Un choc. Si bouleversant que la puce de Jade disjoncte.
Reconnectée, Jade découvrira la peur, le désir... et la révolte.

Mon avis :

Je remercie du fond du cœur la maison d’édition Pocket Jeunesse pour m’avoir fait parvenir ce roman ! Je ne m’y attendais absolument pas, ce n’était pas du tout prévu, mais c’était une très belle surprise dans ma boîte aux lettres. J’avais déjà repéré ce livre dès sa sortie et il me tentait énormément. Les éditions PKJ ont lu dans mes pensées en me l’envoyant, ils ne pouvaient pas mieux choisir ! Malgré les différents avis négatifs et mitigés qui sont tombés, je mourrais d’envie de le lire et c’est maintenant chose faite.
Je trouve la couverture jolie, ce n’est pas ma préférée, mais j’aime bien, surtout les petits détails en surbrillance qui font penser aux graphismes des puces digitales. C’est un beau rappel et clin d’œil à l’histoire. Le résumé m’avait complètement charmée et attirée, il nous présente un univers dystopique original, j’avais hâte d’en savoir plus !
On suit Jade, une jeune femme de 20 ans qui vit dans une société nouvelle où la violence n’existe plus, grâce à une puce implantée dans la nuque de tout le monde. Jade est certaine que cette technique est la meilleure, jusqu’au jour où elle fait la rencontre de Sacha et que sa puce disjoncte. Notre héroïne reçoit alors toutes les émotions et le désir de se rebeller !
Cet ouvrage est une dystopie, et même si j’en ai lu beaucoup, j’aime toujours autant en découvrir. De plus, l’auteure est française, raison de plus pour foncer ! C’est assez rare pour le préciser, j’avais hâte de voir ce que donnait une écrivaine française en dystopie.
J’ai bien aimé l’histoire même s’il y a des défauts, je vais commencer par les points positifs. Tout d’abord l’univers, je l’ai totalement adoré, les idées sont excellentes, l’auteure a beaucoup d’imagination, un grand bravo ! Le tournant que prend l’histoire est passionnant et addictif, il y a tout ce qu’il faut pour être happé dans le récit. J’ai bien retrouvé la petite étincelle que l’on trouve toujours chez PKJ, un petit plus qui nous donne le sourire à la fin de la lecture. Une fin légèrement frustrante d’ailleurs, j’ai hâte de découvrir la suite qui sortira cette année normalement.
La plume de l’auteur est agréable et fluide, presque quelconque, mais ça passe bien, c’est ce qu’il faut. Suivre l’héroïne est plaisant, on évolue dans sa tête et on découvre au fur et à mesure des éléments clés de l’intrigue. J’ai bien aimé la suivre, je me suis légèrement attachée à elle, mais le problème, c’est que comme tout va très vite, elle prend conscience trop rapidement.
En effet, le gros point négatif de ce récit est sa rapidité. L’ouvrage est court, à peine 250 pages et pour un univers aussi complexe, il y avait matière à développer et à faire le double de pages. C’est dommage, l’histoire est trop rapide, on se pose énormément de questions sans réponses. Je pense qu’il fallait développer davantage le caractère des personnages pour s’attacher un peu plus à eux et surtout développer l’univers mis en place par l’auteur.
La romance ici présente est adorable, prévisible mais j’aime beaucoup les romances donc tout va bien. Malheureusement l'affection entre les deux personnages se développe trop vite, c’est un petit reproche certes, mais il s’explique car le roman est, je me répète, trop court à mon goût, on en veut plus, il nous laisse sur notre faim.  
Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture, ce roman s’est lu très vite, il est très original par son univers inédit, addictif et passionnant. Malheureusement, étant le premier roman de l’auteure, il y a quelques petits bémols dont principalement son gros manque de développement  et son manque de pages. Il est trop court, un minimum de 100 pages en plus n’aurait pas été de trop. Si vous souhaitez découvrir une dystopie, ce n’est pas vraiment celle que je vous conseillerais mais ce roman reste intéressant par son univers et les idées de l’auteure.


Un roman palpitant, addictif et agréable avec quelques défauts mais qui reste bon dans l’ensemble ! 

2 commentaires:

  1. J'ai lu beaucoup d'avis mitigé, alors je doute lire ce roman :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi mais il faut faire son propre avis ça sera peut être une bonne surprise !:)

      Supprimer