dimanche 13 mars 2016

Le Secret de l'Inventeur, tome 1 : Rébellion de Andrea Cremer

"Monstres d'acier, magie vaudou et combat pour la liberté ! "

Auteur : Andrea Cremer
Editions : Lumen
Date de sortie : 12 février 2015
Nombre de pages : 407
Prix chez l'éditeur : 15 euros

Synopsis : Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique... Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace... Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats d'acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde ! 

Mon avis :

Je remercie Lumen, cette fois, pas pour m'avoir envoyé envoyé ce roma, mais pour avoir organisé un concours que j’ai eu la chance de gagner et donc de recevoir ce premier tome. J’étais très heureuse, ce n’est pas tous les jours que j’ai la chance de remporter un lot, alors j’étais joie et bonheur ! Je voulais lire cet ouvrage pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, je ne vous le cache, pas je suis tombée sous le charme de la couverture juste splendide, comment y résister ! Le livre objet est superbe, la couverture comme la quatrième sont travaillées, il y a un magnifique travail graphique réalisé par la maison d’édition. Mais le travail ne s’arrête pas là, en effet, les premières pages des chapitres sont écrites sur un fond en noir et blanc très clair représentant des engrenages, ce qui rappelle très bien l’ambiance de la couverture.
Le résumé m’a complètement séduite et tentée, il est légèrement long et en dévoile un peu trop sur l’histoire, je vous conseille de ne pas le lire entièrement et de découvrir ce roman sans trop en savoir, la lecture n’en sera que meilleure.
On évolue dans un univers steampunk, c’est un genre que j’ai très rarement la chance de lire, j’ai lu un seul roman dans ce genre qui est Du sel sous les paupières de Thomas Day. Ce roman était déroutant mais n’est pas passé loin du coup de cœur, je vous le conseille au passage. J’avais donc très envie de lire Le secret de l’inventeur pour son univers steampunk assez rare dans la littérature jeunesse et ado.
Dans ce roman, on suit Charlotte, une jeune fille de 16 ans qui évolue dans un monde nouveau au 19ème siècle. Monstres d’acier, magie, rébellion, résistants, l’héroïne et son groupe se battent pour la liberté. Mais tout change lorsqu’elle va ramener dans sa cachette un mystérieux garçon. Le grand voyage commence et il est temps d’explorer le vaste monde !
J’appréhendais légèrement ma lecture, c’est peut-être pour ça que j’ai mis autant de temps à le sortir de ma PAL. Les avis sont partagés, mais j’avais très envie de faire le miens d’autant que le tome 2, tout aussi magnifique, attend bien sagement d’être lu. Comme je m’y attendais un petit peu, j’ai beaucoup aimé ma lecture, c’est une révélation pour moi ! J’ai totalement adhéré et accroché à l’univers original et innovant, c’est complexe et recherché, j’adore ! L’auteur a très bien pensé et réfléchi, son univers mis en place est très bien mené, exploité et expliqué.
J’avais déjà découvert Andrea Cremer auparavant dans un autre de ses romans, Nightshade, tome 1 : Lune de Sang que j’ai abandonné en cours de route car je n’accrochais pas du tout à l’histoire, et j’avais peur que ça soit le cas ici aussi mais pas du tout. C’est totalement différent, on croirait presque que ce n’est pas la même auteure, je n’ai même pas reconnu sa plume. Son écriture est très agréable à lire, je n’ai rien à reprocher.
Les personnages sont bien développés et attachants au fil de la lecture, j’ai bien aimé l’héroïne même si je l’ai trouvée un peu trop mature et réfléchie par rapport à son âge. Je lui aurais peut-être donné un ou deux ans de plus.
Pour conclure, ce roman est une petite merveille, je l’ai beaucoup aimé par son univers riche qui nous fait découvrir le genre peu connu du steampunk et par son intrigue hors du commun. Une belle découverte, il ne faut pas passer à côté !


Des personnages attachants, un récit addictif avec beaucoup de rebondissements et un univers plein d’imagination !


2 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma PAL et s'il est aussi bien que tu le dis il faut vraiment que je m'y mette ! **

    RépondreSupprimer