lundi 25 avril 2016

Danger aux écuries de Nele Neuhaus

"Une amitié sans faille, rien ne peut séparer les deux amies sauf peut être...un cheval "

Auteur : Nele Neuhaus
Editions : Fleurus
Date de sortie : 11 mars 2016
Nombre de pages : 272
Prix chez l'éditeur : 13,90 euros

Synopsis : « Depuis une éternité, Doro et moi élaborions des plans pour nous acheter notre propre cheval. Pour réaliser ce rêve, nous économisions le moindre centime. Maintenant, elle possédait un cheval avec Inga sous prétexte que j'étais partie en vacances loin d'ici pendant un mois. Si, il y a quelques jours, mes parents ne m'avaient pas également offert un cheval, j'aurais sans doute pleuré de désespoir. C'était moi sa meilleure amie, pas Inga. »

Mon avis :

Je remercie Fleurus pour m’avoir fait parvenir ce roman. Je n’ai pas l’habitude de présenter ce genre d’ouvrage sur mon blog mais il faut savoir que j’ai fait de l’équitation étant plus jeune et j’adorais les romans qui parlent de chevaux. J’avais eu un gros coup de cœur pour La cavalière de minuit de Victoria Holmes (alias Erin Hunter), c’est pourquoi me replonger dans une histoire hippique me tentait bien. C’est toujours léger et agréable à lire entre deux lectures plus imposantes.
La couverture est toute simple mais fait son petit effet, le cheval derrière m’a de suite fait penser à Lutin, un double-poney que je montais au club, ce roman m’a rappelé de nombreux bons souvenirs.
Pour en revenir à l’histoire, on suit Charlotte, une jeune fille de retour en France avec son nouveau cheval Won Da Pie (prénom original). Très enthousiaste à l’idée de retrouver son amie et de lui annoncer l’heureuse nouvelle, elle est de suite déçue en apprenant que Dorothée et Inga ont acheté un cheval ensemble, ce qui était le rêve de Charlotte avec Dorothée. Des événements mystérieux et dangereux vont survenir au club, mais qui est derrière tout ça… ?
J’ai commencé ma lecture tranquillement mais j’ai été frappée par la plume très simpliste et enfantine du récit. Je ne m’attendais pas à ça, c’est vraiment très jeunesse et presque irréaliste, dans un film on dirait sur joué. Ça m’a légèrement déçue et refroidie mais j’ai continué, curieuse de savoir la suite. Replonger dans l’univers hippique avec les chevaux, le club, les cours m’a fait un bien fou et m’a rappelé de nombreux souvenirs. Du vocabulaire spécifique est parfois employé, c’est pourquoi il vaut peut-être mieux s’y connaitre un minimum avant de se plonger dans cet ouvrage. Les rebondissements n’ont rien d’extraordinaire mais ça passe bien, l’histoire se lit toute seule et est toute mignonne et légère. On passe un bon moment de détente sans prise de tête grâce au style très jeunesse et à l’histoire simple.
Je crois bien qu’il s’agit d’un tome 2 et le tome 1 serait Le rêve de Charlotte. Je ne le savais pas mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture même si je sentais qu’il me manquait quelques éléments. Je vous conseille donc de lire les romans dans l’ordre et de ne pas faire comme moi-même si c’est faisable.
Pour conclure, l’histoire est très agréable et légère, elle nous détend et fait passer un bon moment aux pays des cavaliers et du monde hippique. Le thème de l’amitié est très fort et très présent dans le récit, c’est un sujet important, combiné à celui des chevaux c’est un combo parfait pour les jeunes filles passionnées d’équitation !

De l’action, des rebondissements, de l’amitié et un amour inconditionnel des chevaux qui ravira les fans !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire