mardi 23 août 2016

Freddie Friday de Eva Rice

" Amours perdus et rêves inavoués, la vie est parfois pleine d'imprévus "


Auteur : Eva Rice
Editions : BakerStreet 
Date de sortie : 19 mai 2016
Nombre de pages : 352
Prix chez l'éditeur : 21 euros
Synopsis : Marnie, petit génie des mathéma-tiques du prestigieux établissement St Libby, a tout de l’élève modèle. Jusqu’au jour où, avec son amie Rachel, elle commet l’irréparable. Pour oublier, elle va noyer son angoisse dans l’alcool.
Juste avant ces événements drama-tiques, elle a fait une rencontre singulière : sa seule raison de vivre, désormais, sera de revoir Freddie Friday, ce garçon qui travaille à l’usine de céréales Shredded Wheat. Ses rêves vont devenir les siens. Mais pour qu’ils se réalisent, elle aura besoin de son professeur de maths, la belle Julie Crewe, autrefois danseuse. Acceptera-t-elle de l’aider ? Aura-t-elle envie de remuer le passé, de se rappeler ce temps où elle était encore capable de danser, avec l’irrésistible et mystérieux Jo à Central Park ?
Si Marnie fait appel à elle, c’est parce que ce jeune homme étrange, fascinant, rêve sans trop y croire de devenir danseur. Ses pas de danse résonnent sur le plancher de l’usine tous les samedis après-midi, quand personne ne vient y travailler. Marnie est transportée par les moments qu’elle passe avec Freddie, loin des imbroglios familiaux de son milieu privilégié. Avec l’innocence de la jeunesse, elle veut tout chambouler. Elle, elle y croit.

 
Je remercie la maison d’édition BakerStreet pour m’avoir fait parvenir cet ouvrage qui m’a beaucoup intriguée. Tout d’abord, je trouve la couverture très simple mais avec beaucoup de charme, elle m’a rendue très curieuse et m’a séduite. Pour ce qui est du résumé, il nous promet un contemporain très émouvant avec une histoire sur l’amour et la reconstruction de soi après un passé douloureux, tout ce que j’apprécie en ce moment.

On va donc suivre Marnie, une jeune femme qui a un don exceptionnel pour l’arithmétique et des rêves plein la tête. Elle va commettre l’irréparable, brisant ses rêves et chamboulant sa vie. Une rencontre va la sauver et l’aider à remonter la pente ainsi qu’une amitié, celle de son professeur Miss Crewe.

L’histoire est racontée de deux points de vue, celui de Marnie et de son professeur. Comme je m’y attendais, j’ai été transportée, émue et happée par le récit. Dès les premières pages, je n’ai pas pu quitter le livre des mains, je l’ai dévoré. Il fait plus de 300 pages mais se lit extrêmement vite, l’intrigue est prenante et passionnante, le rythme est excellent. Il n’y a pas vraiment de gros rebondissements et de l’action sur toutes les pages, le récit est surtout basé sur les émotions. Grâce au style poétique, léger et envoûtant de l’auteur, on ressent exactement ce que les personnages peuvent ressentir, les émotions sont au rendez-vous. Sa plume est fluide, très agréable, on s’évade et vogue lentement sur l’océan des mots.  Envoûtée, c’est vraiment le bon mot pour exprimer ce que j’ai ressenti au fil de ma lecture. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, impossible de faire autrement, ils inspirent une vraie sympathie.

Pour conclure, je n’ai pas du tout été déçue de ma lecture, elle est belle, prenante et émouvante, j’ai ressenti beaucoup d’émotions. Plusieurs morales de fin se dégagent, l’amour ne se décide pas, il vous tombe dessus,  la vie est remplie d’imprévus que les mathématiques ne peuvent pas expliquer, le passé est passé et le plus important est le présent et le futur qui nous attend.
Un roman bouleversant que je conseille fortement ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire