dimanche 14 août 2016

Là-bas de Leonardo Patrignani

"Lorsque tu as tout perdu, il ne te reste qu'à fouiller l'obscurité la plus profonde. C'est là que se cache la lumière"

Auteur : Leonardo Patrignani
Editions : Gallimard
Collection : Scripto
Date de sortie : 19 mai 2016
Nombre de pages : 442
Prix chez l'éditeur : 15,90 euros

Synopsis : Les souvenirs nous lacèrent au-dedans. Ce sont des blessures qui continuent de saigner. Mais c'est ce que je désire, peut-être. Si elles cicatrisent définitivement, je risquerais d'oublier pour qui et pour quoi j'ai souffert. Un thriller parapsychologique qui nous emmène aux limites de l'au-delà. Une héroïne aussi vulnérable que touchante, prête à tout pour entrer en contact avec sa mère assassinée sous ses yeux.



Je remercie Gallimard pour m’avoir fait très gentiment parvenir ce roman. Je n’en ai pas du tout entendu parler mais je dois dire que pour une fois c’est la mention de l’auteur qui m’a donné envie de lire Là-bas. En effet, Leonardo Patrignani a écrit, si je ne me trompe pas, la saga Multiversum qui a beaucoup plu et qui est dans ma PAL. Je voulais découvrir un de ses univers et sa plume, c’est pourquoi je me suis dit que j’allais commencer avec son dernier roman.

On va suivre Veronica qui, après le meurtre de sa mère, a du mal à joindre les deux bouts et est victime de troubles et d’hallucinations. Alors qu’elle se promenait, elle fait la découverte d’une librairie et plus particulièrement d’un ouvrage qui l’attire. C’est là que tout commence, c’est le début d’une grande enquête pour Veronica qui va découvrir plus de choses qu’elle ne pensait.

Le début du roman nous plonge très vite dans l’histoire avec un prologue haletant et intriguant. Par la suite, l’intrigue débouche sur un thriller parapsychologique passionnant qui m’a tenue en haleine du début à la fin. Il y a de nombreux rebondissements, mystères et surprises, même si parfois je m’y attendais quelque peu. L’ennui n’est pas au rendez-vous avec ce roman, l’histoire est addictive au possible !

Un petit côté scientifique est présent grâce aux recherches d’un docteur sur l’au-delà et la mort. Même si les explications sont restées un peu en surface, ça m’a quand même beaucoup intéressée et c’est loin d’être monotone ou lassant. Au milieu de l’histoire, quelques longueurs se sont fait sentir mais rien de bien méchant, le rythme haletant est vite de retour.

Le personnage de Veronica est très déroutant, j’ai eu un peu de mal à la cerner et à m’y attacher au début de l’histoire. Avec le meurtre de sa mère, elle est devenue une personne insensible et égoïste, c’est un caractère que je n’apprécie pas mais je peux le comprendre vu le contexte. C’est une jeune femme courageuse et forte, déterminée et parfois têtue qui évolue au fil de l’histoire. 

Quant à la fin, j’en suis restée sur les fesses si je peux me permettre, je ne m’y attendais pas du tout! Ce final laisse un bon sentiment au lecteur et il termine le roman sur une note positive.

Pour conclure, je ne suis pas une grande adepte des thrillers mais celui-ci a su me convaincre et me conquérir. L’intrigue m’a passionnée du début à la fin et malgré une héroïne parfois trop têtue, bornée, voire agaçante, ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment. A lire !
Un thriller parapsychologique profond et haletant sur l’au-delà !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire