lundi 22 août 2016

Le philosophe et le djihadiste de Jean-Yves Leloup

"Dialogue entre un djihadiste et un philosophe, ce récit est fondé sur une histoire vraie."

Auteur : Jean-Yves Leloup 
Editions : Presses du Châtelet
Date de sortie : 18 mai 2016
Nombre de pages : 186 pages
Prix chez l'éditeur : 16 euros

Synopsis : Début des années 90. Mohammed, un jeune Marocain, affirme avoir reçu d'Allah la mission de détruire la chapelle Sixtine et de purifier Rome de tous les « idolâtres ». Alerté par la soeur du terroriste, Jean-Yves Leloup, entre en relation avec lui pour le convaincre de renoncer à son projet. Il est alors pris en otage par le jeune homme, ceint d'explosifs, décidé à aller jusqu'au bout... Mais la police n'est pas loin. Dialogue entre un djihadiste et un philosophe, ce récit est fondé sur une histoire vraie. Il pose des questions fondamentales sur l'inspiration et l'interprétation du Coran ; mais aussi sur le nihilisme et les perversions narcissiques animant les prétendus « religieux » qui, au nom de Dieu, expriment leur haine et leur ressentiment. Il nous avertit encore de ce qui peut arriver quand l'iconoclasme et le gout du néant l'emportent sur le respect et la mémoire des monuments qui éclairent de leur diversité notre humanité une et précairement « civilisée ».


Je remercie de tout cœur les éditions pour m’avoir très gentiment fait parvenir cet ouvrage. Je l’ai lu dès sa sortie donc comme vous avez pu le voir ça fait un petit moment, mais il m’a fallu un peu de temps pour le chroniquer. J’avais besoin de réfléchir, de remettre mes idées en place et de laisser mûrir mon avis sur cette histoire. Il ne s’agit pas vraiment d’un roman mais plutôt d’un essai inspiré d’une histoire vraie.

On va découvrir un échange, des dialogues entre un philosophe et un djihadiste. Au cours de l’histoire, le philosophe devient l’otage du djihadiste kamikaze. Ce dernier dit avoir reçu un message d’Allah qui lui ordonne de détruire la chapelle Sixtine. Le philosophe va donc essayer de le comprendre et de lui faire entendre raison, étonnement un dialogue entre les deux personnes va s’installer.  

Au vu des événements qui se passent en ce moment en France mais aussi dans le monde entier, j’avais très envie de découvrir cet ouvrage. Jean-Yves Leloup est un écrivain mais aussi philosophe, théologien français et prêtre orthodoxe. Il a eu le cran et le courage d’écrire cet ouvrage. Il est tout petit avec moins de 120 pages, je l’ai donc lu très vite en une soirée, et autant vous dire qu’on ne sort pas indemne. Comme à un match de ping-pong, deux camps s’échangent la parole, le bien et le mal se lancent dans une joute verbale, un début fort mais surtout très intéressant. Le dialogue est ponctué de citations et de versets du Coran.

L’auteur a écrit ce livre avec force et conviction, les paroles retranscrites sont pures et viennent du cœur. La foi et l’envie d’aider le guident afin de comprendre son interlocuteur sans jamais le juger. Sa plume a un petit côté addictif et prenant, il embarque le lecteur dans son récit.

Pour conclure, l’auteur a réussi avec brio et justesse à parler d’un sujet grave et d’actualité. A travers une plume hypnotisante, il délivre des messages de paix tout en essayant de comprendre les motivations d’un djihadiste.  
Un essai fort et poignant sur un échange entre un philosophe et un djihadiste !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire