lundi 22 août 2016

Les enquêtes de Maud Delage, tome 3 : Un festival meurtrier de Marie-Bernadette Dupuy

"Stupeur à Angoulême : une jeune fille s’est défenestrée."

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Editions : L'Archipel
Date de sortie : 15 juin 2016
Nombre de pages : 300
Prix chez l'éditeur : 19,95 euros
Synopsis : Stupeur à Angoulême : une jeune fille s’est défenestrée. Lorsque l’inspectrice Maud Delage, Irwan et Xavier entament leur enquête, une deuxième femme connaît le même sort. L’évidence est là : ce ne sont pas des actes volontaires.
Lancés à la poursuite d’un criminel aux méthodes sordides, les trois policiers ne sont pas au bout de leurs peines. D’autant qu’une coïncidence met sur le chemin de Maud Delage son chemin son ancien petit ami…
Et si le Festival du film policier de Cognac, à 50 km d’Angoulême et qui se tient au même moment, avait un lien direct avec les meurtres qui se multiplient dans la région ?

Je remercie grandement la maison d’édition l’Archipel pour m’avoir fait parvenir ce roman. Il s’agit du tome 3 de la saga Les enquêtes de Maud Delage, je ne le savais pas du tout mais ce n’est pas un problème pour la lecture. On peut lire les différents tomes indépendamment. Comme le titre l’indique, il s’agit d’un roman policier avec une enquête. Ce n’est pas mon genre de prédilection mais j’ai envie de dire pourquoi pas. J’ai entendu d’excellents avis sur Marie-Bernadette Dupuy, j’avais donc très envie de découvrir un de ses livres.

Dans ce roman qui est découpé en deux parties, il y a deux petites histoires. La première est « Cognac un festival meurtrier » et la seconde « Vent de terreur sur Baignes ». Je vais donc vous présenter mon avis pour les deux histoires.

On va suivre à Angoulême l’inspectrice Maud Delage, Irwan et Xavier à la recherche d’un meurtrier. En peu de temps, deux femmes se retrouvent défenestrées, ce ne sont pas des suicides. Et si le festival du film policier avait un lien direct avec les meurtres ?

La première partie du roman est assez intéressante et prenante, je me suis plongée dans l’histoire très facilement. Il y a de l’action et des rebondissements, les idées s’enchaînent très vite, il y a un très bon rythme. L’enquête est très bien menée, j’avais très envie de savoir qui était le coupable. Le gros point fort est vraiment l’action, mais pas les descriptions malheureusement. Il y a un petit manque de détails, c’est dommage, j’avais du mal à visualiser les lieux.

J’ai beaucoup aimé suivre Maud, c’est une femme très intelligente et curieuse, elle est courageuse et déterminée, elle ne baisse jamais les bras. C’est une femme forte prête à tout pour résoudre une enquête. Quant aux autres personnages, j’ai eu plus de mal, ils ne sont pas très bien décrits, je n’ai pas réussi à les visualiser dans ma tête et à m’attacher.

Pour ce qui est de la deuxième partie, donc de la deuxième histoire : Vent de terreur sur Baignes, elle est totalement différente de la première.

La deuxième partie et donc la deuxième histoire, "Vent de terreur sur Baignes", est assez différente de la première. Ce n’est pas du tout la suite de l’histoire, ça m’a légèrement déçue. On plonge dans un univers un peu fantastique avec des esprits, il y a toujours une enquête mais elle est moins présente dans l’histoire. Le côté surnaturel m’a beaucoup surprise et dans le bon sens, j’aime beaucoup. Contrairement à la première partie, celle-ci est moins basée sur l’action plus sur la description.

Pour conclure, je suis très contente d’avoir enfin pu découvrir un roman de l’auteure, je n’ai pas été déçue. Les enquêtes sont bien ficelées et agréables à lire, j’aurais tout de même aimé que les histoires soient dans un livre différent chacune car elles ne se suivent pas vraiment.
Des histoires intéressantes et prenantes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire