dimanche 14 août 2016

Très vite ou jamais de Rita Falk

"Un best-seller en Allemagne, qui a ému des milliers de lecteurs ! "


Auteur : Rita Falk
Editions : Magnard 
Date de sortie : 8 avril 2016
Nombre de pages : 220
Prix chez l'éditeur : 13,90 euros

Synopsis : Jan et Nils ont vingt et un ans et sont amis depuis toujours. Ils sont entourés, heureux, et l'avenir leur sourit. Jusqu'à ce jour de février, où Nils rate un virage à moto et sombre dans un coma profond. Son pronostic vital est engagé. Chaque jour, pendant un an, Jan rend visite à son ami, guettant le moindre signe d’amélioration. Entre ses visites, il lui écrit des lettres dans lesquelles il lui confie ses espoirs, ses angoisses, tout ce qu'il vit sans lui. Ces lettres, il a l’intention de les remettre à Nils lorsque celui-ci sortira de l’hôpital, afin qu’il lui reste une trace de tout de temps qu'il aura passé à dormir. Mais l’état de Nils ne s’améliore pas. Pour ses parents, ses amis, son amoureuse, le voir végéter devient de plus en plus insupportable. Peu à peu, tous espacent leurs visites, obligés de prendre leurs distances pour continuer à vivre. Seul Jan continue à y croire.
Je remercie les éditions Magnard pour m’avoir fait très gentiment parvenir cet ouvrage. J’avais très envie de le lire grâce à sa couverture mais surtout grâce à son résumé qui m’a rappelé Nos Etoiles Contraires de John Green (ce livre n’est plus à présenter). J’avais adoré le film qui m’a fait verser toutes les larmes de mon corps, mais un peu moins le roman qui m’avait laissée étrangement de marbre. Très vite ou jamais est dans le même contexte, avec la maladie très présente.

On va suivre la vie de deux amis d’une vingtaine d’années, Jan et Nils. Ils sont inséparables et partagent tout ensemble, jusqu’au jour où Nils a un accident en moto et sombre dans le coma. Alors que plus personne ne croit à son réveil, Jan garde espoir et continue à y croire, il lui écrit des lettres qu’il lui remettra à son réveil.

Ces lettres constituent le roman, on va donc s’intéresser à l’existence de Jan sans son meilleur ami. Il ne s’agit pas vraiment d’un roman épistolaire mais presque. Ce que nous raconte Jan à travers ses lettres est très émouvant et touchant. Malgré le pessimisme des médecins et de son entourage, Jan continue de se battre et de croire au réveil de son ami. Il ne lâche rien et suit de près les améliorations et les changements, mais ça ne l’empêche pas de vivre sa vie comme il l’entend. Notre héros va faire des rencontres sans jamais oublier Nils. L’émotion est au rendez-vous, je comprends très bien pourquoi ce roman est un best-seller en Allemagne.

Le fait que le roman soit découpé en lettres le rend plus léger et facile à lire. La plume de l’auteure est douce et nous transporte à merveille dans son univers aux côtés des personnages. Plusieurs fois j’ai eu la boule au ventre et les larmes aux yeux, mais c’est à la fin que mes larmes se sont mises à couler. Je m’y attendais mais ça ne m’a pas empêchée de verser des larmes.

Pour conclure, ce roman est une petite pépite qui mérite de se faire connaitre, un best-seller en Allemagne qui j’espère le sera aussi en France. Il ne faut pas passer à côté, pour ma part il surpasse Nos Etoiles Contraires à qui on peut le comparer. J’ai beaucoup pleuré et été émue par l’amitié forte qui relie nos deux héros. Je vous le conseille mille fois, foncez !
Une merveille à lire, lire et relire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire