mardi 20 décembre 2016

La confusion du monde 1492, juste avant l'Amérique de Christian Carisey

"Janvier 1942, suivez Christophe Colomb, Isabelle de Castille, le Grand Inquisiteur, et plein d'autres personnages ! "


Auteur : Christian Carisey
Editions : Le Cherche Midi
Date de sortie : 18 août 2016
Nombre de pages : 256
Prix chez l'éditeur : 17,50 euros

Synopsis : Janvier 1492. Dans un pays ruiné par la guerre, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon prennent possession de Grenade, dernière enclave musulmane de la péninsule Ibérique. Une messe est aussitôt célébrée dans la grande mosquée transformée en cathédrale. Torquemada, le Grand Inquisiteur, est dans les premiers rangs. Il prépare déjà son décret d’expulsion des juifs destiné à garantir l’unité religieuse du royaume. Derrière lui, perdu dans la foule, Christophe Colomb chante le Te Deum à l’unisson des fidèles. Depuis des années, il attend le financement de son expédition qui doit le conduire vers les Indes occidentales. À travers ces trois histoires – la reconquête espagnole contre les musulmans, la lutte de l’Inquisition contre les juifs et les préparatifs du voyage de Colomb –, La confusion du monde raconte la naissance d’un nouveau monde.
Je remercie les éditions le Cherche-Midi pour m’avoir fait parvenir ce petit ouvrage. Il ne rentre pas vraiment dans le cadre de mes lectures habituelles, mais j’étais très curieuse. En effet, je me passionne pour l’Histoire, et j’étais très intriguée par l’époque où vivait Christophe Colomb. Ce personnage m’intrigue beaucoup, car on n’apprend pas tout sur lui à l’école.

Je ne suis pas une grande fan du graphisme de la couverture et de cette collection, je trouve que ça ne met pas vraiment l’ouvrage en valeur. Mais comme on dit, l’habit ne fait pas le moine, et le plus important n’est pas le livre, mais ce qu’il renferme.

On va découvrir en janvier 1492, dans un pays ruiné par la guerre où Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon prennent possession de Grenade, le quotidien de Christophe Colomb. Celui-ci attend le financement de son expédition vers les Indes.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec cet ouvrage, je me suis donc lancée avec une grande curiosité. L’histoire est racontée sous plusieurs voix d’une façon très romancée, j’avais un peu peur que cet ouvrage soit écrit comme un documentaire. Il est loin d’être indigeste, comme on peut s’y attendre, l’écriture est fluide, ça se lit très bien.

Le fait qu’il y ait plusieurs points de vue donne du rythme au roman, mais malheureusement j’ai trouvé le temps un peu long. Je m’ennuie assez facilement, et ce roman n’a pas fait exception. On suit Isabelle de Castille, l’Emir Az Zaghall mais aussi l’inquisiteur et enfin Christophe Colomb, bien sûr.
C’est très intéressant de les suivre à cette époque, on apprend énormément de choses, mais je n’ai pas réussi à accrocher jusqu’au bout. J’ai eu un peu de mal à finir cet ouvrage, ce n’est pas mon genre de prédilection. 

Pour conclure, je pensais vraiment aimer ma lecture car j’étais curieuse d’en apprendre plus sur le célèbre Christophe Colomb. Malheureusement, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher et à être prise dans l’histoire, beaucoup de longueurs m’ont peinée dans ma lecture. Je ne vous conseille pas forcément ce roman, je pense qu’il y en a d’autres meilleurs selon moi sur le sujet.
Un ouvrage intéressant mais qui n’a pas su me convaincre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire