lundi 2 janvier 2017

Le parfum des feuilles de thé de Ingrid Chabbert et Célia Chauffrey

"Jia vit seule, et la rencontre d'un mystérieux jeune homme blessé va lui changer la vie..." 


Auteurs : Ingrid Chabbert et Célia Chauffrey
Editions : De la martinière Jeunesse
Date de sortie : 13 octobre 2016
Nombre de pages : 40
Prix chez l'éditeur : 14,90 euros
  
Synopsis : Un splendide album grand format aux confins du Tibet sur le pouvoir de la nature et l'importance de célébrer l'amour sous toutes ses formes.








Je remercie les éditions pour m’avoir fait parvenir cet album en service de presse. Avec les révisions pour le bac qui se font de plus en plus intenses, j’ai besoin de lire de petits livres très courts et légers qui me fassent tout de même voyager dans un autre univers. Rien de mieux que les albums pour se vider la tête et passer un bon moment de lecture rapide. J’avais particulièrement envie de découvrir celui-ci, je bois beaucoup de thé et j’étais très curieuse de voir quelle histoire allait se développer autour du parfum des feuilles de thé.
On va suivre Jia, qui, depuis toute petite, aide sa mère à cueillir d’étranges feuilles de thé. En grandissant, elle garde cette habitude et vit seule, perpétuant la tradition. Sa petite vie paisible est troublée par la venue d’un mystérieux jeune homme blessé, qu’elle se donne pour mission de sauver.
L’histoire nous emmène au cœur de l’Asie dans des décors sauvages où la nature règne. Par le biais de l’héroïne, le lecteur découvre une histoire poignante et belle à la fois, qui fait fondre les cœurs. L’atmosphère qui se dégage de cet album est pleine de saveurs, de liberté et d’espoir. J’avais comme l’impression de lire un conte traditionnel ou une légende d’autrefois tellement c’est poétique. Je n’ai pas pu m’empêcher de lire cette histoire en dégustant une tasse de thé, pour rester dans l’ambiance.
La plume de l’auteur est enchanteresse, fluide, belle et légère, avec une touche de poésie. Elle nous enveloppe dans son univers et nous fait voyager en Asie aux côtés de Jia.

Les illustrations sont splendides, très verdoyantes et lumineuses, elles reflètent parfaitement l’Asie. Quant à la fin, elle a beau être prévisible, elle s’accorde parfaitement à la continuité de l’histoire, et laisse au lecteur un sentiment de bien-être et de bonheur après sa lecture.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment avec ce petit album et ma tasse de thé. L’histoire est belle et touchante, elle m’a donné le sourire et a laissé derrière elle un sentiment d’apaisement et de plénitude. A lire à son enfant avant d’aller dormir !
Une histoire à savourer avec une tasse de thé!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire