mardi 25 juillet 2017

Comme frère et soeur de Clémence Guinot

"Cléo et Marin deviennent frère et sœur, mais quand le destin s'en mêle tout se complique ! "

Auteur : Clémence Guinot
Editions : Magnard
Collection : Romans Ado
Date de sortie : 9 septembre 2016
Nombre de pages : 192
Prix chez l'éditeur : 12,90 euros

Synopsis :  Cléo et Marin ont chacun traversé des tempêtes familiales, quand ils se retrouvent sous le même toit, au sein d’une grande famille recomposée. Pour le meilleur ou pour le pire ? Cléo et Marin ont l’un et l’autre traversé des tempêtes, quand le père de Cléo tombe amoureux de la mère de Marin. Lorsque le couple décide de s’installer sous le même toit, leurs cinq enfants se retrouvent embarqués dans l’aventure. Mais vivre dans une famille recomposée n’est pas toujours évident. Les premiers temps sont électriques entre les deux aînés de quinze et seize ans, qui n’ont absolument pas envie de ces changements.
Cléo passe tout son temps avec ses deux amis de toujours, Nayla et Thibault. Elle a surtout un rêve : jouer Antigone dans la pièce du collège. Quant à Marin, il peint et dessine en secret. Pour réussir à passer l’audition, Cléo doit se résoudre à demander de l’aide à Marin, alors qu’ils sont comme deux étrangers sous le même toit. C’est ainsi que tout commence. Peu à peu, ces deux coeurs fragiles apprennent à se connaître, à partager leurs passions, leurs amis, à découvrir leur nouvelle « fraternité ». Un peu comme dans la tragédie grecque, quand le destin s’en mêle !
Je remercie les éditions Magnard pour m’avoir fait parvenir ce court roman. Il fait moins de 200 pages et le résumé m’avait intrigué. J’ai déjà lu quelques romans de la collection qui regroupe des romans ados, et j’avais plutôt apprécié. Juste un petit bémol sur la couverture, il s’agit bien sûr de mon point de vue, et je n’apprécie toujours pas quand il y a des personnes sur les couvertures, c’est presque quelque chose qui me rebute dans ma lecture, même s’il ne faut jamais se fier aux apparences.

Dans ce roman, on va suivre Cléo et Marin, deux adolescents aînés de leur famille respective. Lorsque que leurs parents tombent amoureux et décide d’habiter ensemble, nos deux héros vont devoir apprendre à cohabiter. Ils sont tous les deux très différents, mais ils vont apprendre à se connaitre et à s’apprécier.

Je n’attendais pas grand-chose de ce roman, j’ai plutôt apprécié ma lecture qui s’est lue très vite. Le roman faisant moins de 200 pages, c’est une très bonne lecture pour passer le temps et se remettre d’une grosse lecture. Le résumé étant assez explicite quant à la suite de l’histoire, je m’attendais aux actions et événements, je n’ai pas été très surprise, le déroulement de l’histoire est plutôt prévisible. Le récit est très réaliste et raconte au lecteur un récit qui pourrait arriver à beaucoup de personnes. L’auteur évoque très bien le thème des familles recomposées, un thème qui n’est pas souvent abordé en littérature je trouve.

Les personnages sont sympathiques à suivre mais sans plus, ils ont chacun leur personnalité mais je n’ai pas eu de coup de cœur à leur égard, ils restent tout de même très réalistes et communs. Cléo est tout de même attachante à certains moments de l’histoire, mais globalement, j’ai eu du mal à ressentir des émotions via les personnages et leurs aventures.  

Ce qui m’a beaucoup plu est la romance qui arrive dans l’histoire, c’est un coup dur pour la famille mais personne n’y est pour quelque chose, quand le destin frappe il est difficile d’y échapper. Cette situation délicate est très réaliste et elle est surement déjà apparue dans la vie de tous les jours.

Pour conclure, une belle histoire réaliste et assez originale, l’auteure aborde le sujet des familles recomposées avec beaucoup de recule et d’intelligence. Une lecture sympathique, mais prévisible, j’ai eu du mal à m’immerger complètement.

Une belle histoire douce et véridique qui ne m’a malheureusement pas touchée plus que ça !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire