jeudi 27 juillet 2017

Melody huit ans, deux vampires et l'apocalypse de Cloé Duc et Tatiana Duc

"A 8 ans, Melody voudrait jouer sous la pluie, mais celle-ci est acide. Mais que se passerait-il si un jour l'averse ne cessait plus ? "

Auteurs : Cloé Duc et Tatiana Duc 
Editions : Autoédité 
Date de sortie : 2016
Nombre de pages : 88
Prix chez l'éditeur : 4,50 euros

Synopsis : Melody a huit ans et elle adorerait pouvoir jouer sous la pluie. Juste une fois. Mais la pluie est acide. La pluie fait fondre les choses et les gens. La pluie, c’est un truc de grands. Même sa mère, qui est pourtant la sorcière la plus forte du village, la craint.
Alors que se passerait-il, si, un jour, l’averse ne cessait plus ?







Tout d’abord, je remercie encore une fois les deux auteures pour m’avoir très gentiment contacté pour lire leur ouvrage. Elles sont restées patientes malgré mon retard considérable et je ne les remercierai jamais assez pour ça ! J’étais curieuse de découvrir cette petite histoire, car j’aime beaucoup les histoires avec des vampires, des créatures surnaturelles. De plus, il s’agit d’un livre autoédité si je ne me trompe pas et j’essaye de soutenir ces auteurs à ma façon, en lisant et chroniquant leurs ouvrages.

Dans ce tout petit roman, on va suivre Melody, huit ans, une jeune sorcière. Chez elle, la pluie est acide, et elle n’a pas le droit de jouer sous la pluie. Un jour, ses parents, des sorciers également, décident d’emmener le frère de Melody qui ne possède pas de magie loin d’ici. Se retrouvant seule, Melody va faire de nouvelles rencontres !

J’ai apprécié cette petite histoire très sympathique et légère. L’idée de base est bonne et intéressante, même si j’aurais aimé que ce premier tome soit un peu plus long. L’ouvrage fait moins de 100 pages, j’aurais aimé que l’univers soit un peu plus développé. Il m’a manqué des détails, des informations en plus pour compléter et aider le lecteur à la compréhension du récit. Cependant, la plume des deux auteurs est très fluide et agréable à lire.

Il y a cependant des petites incohérences dans le récit, notamment le fait qu’à l’âge de 8 ans, les parents de Melody la laissent toute seule à la maison dans un univers apocalyptique avec de la pluie acide. Cette idée est bonne à garder, mais l’héroïne devrait être un peu plus âgée tout de même.

Pour conclure, une bonne petite lecture sympathique à lire et divertissante. Les deux auteures ont fait un super travail, je vous conseille ce petit roman bien écrit qui nous transporte dans un nouvel univers !
Un bon premier tome malgré quelques petits défauts !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire