mardi 20 mars 2018

My teen romantic comedy, tome 1 de Wataru Watari

"La jeunesse c'est le mal !"


Auteur :  Wataru Watari
Editions : Ofelbe
Collection : Light Novel
Date de sortie : 15 mars 2018
Nombre de pages : 295
Prix chez l'éditeur : 13,99 euros

Synopsis : « L’insouciance de la jeunesse est une imposture ! » Le jeune Hachiman a une vision des plus pessimistes de la vie. De toute façon, sa situation actuelle ne le pousse guère à déborder d’optimisme : pas d’amis, pas de petite amie et sa capacité à envisager l’avenir est totalement nulle. Pour le faire changer, sa conseillère d’orientation le pousse à rejoindre le « Club des Volontaires » qui vise à aider les lycéens à résoudre leurs problèmes et à réaliser leurs rêves. Néanmoins, ses ennuis ne font que commencer : déjà forcé à se remettre en question, Hachiman apprend qu’il doit coopérer avec Yukino, une élève, aussi brillante que sarcastique et antipathique, qui ne lui laissera aucun répit. La rencontre de ces deux lycéens aux caractères si différents risque de créer des étincelles.
Je remercie les éditions Ofelbe pour m’avoir fait parvenir ce petit roman. Il se situe dans la collection LN Light Novel, une collection que j’apprécie beaucoup. J’avais envie de le découvrir, car j’ai de plus en plus envie de diversifier mes lectures. De plus, le titre m’a beaucoup intrigué, alors je me suis dit pourquoi pas !

Dans ce premier tome, on va suivre  Hachiman Hikigaya, un jeune adolescent en première au lycée. Pessimiste, peu sociable, il voit la jeunesse d’un mauvais œil. Cependant, sa vie va changer du tout au tout lorsque sa conseillère d’orientation l’oblige à rejoindre un club, qui est censé l’aider à résoudre ses problèmes. Il va faire la rencontre d’une élève aussi belle qu’antipathique qui va lui donner du fil à retordre.

Je n’ai pas l’habitude de lire des romans adaptés de mangas, et encore moins de suivre un héros lycéen aussi pessimiste et spécial. Hachiman n’a pas d’amis, et encore moins de petite amie. C’est un personnage très étrange, il a des pensées lubriques parfois envers sa conseillère d’orientation et son comportement est assez agaçant. J’ai tout de même trouvé cela étrange que ce soit la conseillère d’orientation qui force le héros à avoir une vie sociale. On peut très bien réussir sa vie en étant seul, sans forcément rentrer dans une case ou dans la norme. Au final, on découvre que la conseillère a plusieurs idées en tête, et cette idée de réunir Hachiman et une autre élève n’est pas si mauvaise. Cependant, j’ai trouvé le temps un peu long parfois même si le roman est très court. Il n’y a pas vraiment d’action, et le peu de rebondissements qu’il y a sont assez prévisibles et classiques. J’ai apprécié découvrir les autres personnages qui ont rejoint le club au fil de l’histoire.

Pour conclure, ce roman a du bon et du moins bon. J’aime bien l’idée de base de l’histoire avec le club, mais j’ai un peu moins apprécié suivre Hachiman qui est un personnage avec qui j’ai eu beaucoup de mal à sympathiser. J’attends de voir ce que le tome 2 me réserve.
Un premier tome très mitigé, mais je ne désespère pas ! 

2 commentaires:

  1. Je ne suis pas une fan de manga, je n'accroche pas avec les dessins et les histoires.

    RépondreSupprimer