dimanche 21 juin 2015

Un monde sauvage de Xavier-Laurent Petit

"Felitsa suit sa mère qui est garde forestière en Russie pour protéger une tigresse et ses petits. Mais quand les braconniers s'en mêlent, elles vont tout faire pour les sauver"

Auteur Xavier-Laurent Petit
Editions L'école des loisirs
Collection : Médium
Date de sortie  mai 2015
Nombre de pages : 253
Prix chez l'éditeur : 15,80 euros

Synopsis : Quelques empreintes de pattes dans la neige, une carcasse de daim abandonnée un peu plus loin… et Felitsa avait compris en un éclair à qui elle avait affaire. C’était bel et bien une tigresse que sa mère et elle venaient de repérer. Et à y regarder de plus près, une tigresse qui attendait des petits. En dépit de la fatigue et de la température glaciale, Felitsa ne regrettait plus d’avoir accompagné sa mère dans sa tournée d’inspection. Alissa était garde forestière au bout du bout de la taïga russe, une zone de trafic intense avec la Chine voisine et un beau terrain de chasse pour les braconniers. De l’autre côté de la frontière, la dépouille d’un tigre de Sibérie valait des dizaines de milliers de dollars. Si Felitsa et sa mère avaient repéré la tigresse, les braconniers n’allaient pas tarder à faire de même. Il fallait trouver le moyen de sauver sa peau…

Mon avis : 

Tout d'abord, je tiens à remercier du fond du cœur L'école des loisirs pour cet envoi et pour leur profonde gentillesse.
Pour être honnête quand j'ai vu ce livre, je me suis dit "Je le veux !" Sans même avoir lu la quatrième de couverture. La couverture m'a suffi pour me convaincre, il y a un tigre dessus et un tigre, c'est un félin et j'adore les félins ! Donc, je n'ai pas cherché à en savoir plus, je me suis plongée dans cette histoire en sachant seulement qu'il y aurait un tigre dans l'histoire.
On suit, Felitsa, une jeune fille qui accompagne très souvent sa mère qui est garde forestière dans la taïga russe, lors de ses rondes pour ses inspections. C'est avec une immense joie et surprise qu'elles vont découvrir les empreintes d'une tigresse et ses deux petits. Felitsa et sa mère vont tout faire pour les protéger des braconniers qui eux sont prêt à tout pour les capturer.
Je ne m'attendais pas du tout à genre d'histoire, le roman à su me surprendre bien comme il faut ! Ce n'est pas du tout mon genre de lecture, mais j'ai bien aimé. Il se lit très vite avec une intrigue simple, mais qui change de ce qu'on peut voir habituellement.
La plume de l'auteur est fluide, légère et sympathique, on comprend très bien ce qu'il veut dire. Il nous transporte au cœur de la taïga russe dans des contrées sauvages et inhabitées. Les descriptions sont très bien écrites, on s'y croirait presque. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer les décors.
Certes, c'est un court roman, mais qui raconte beaucoup de choses à travers son histoire. On retrouve un petit rappel historique avec l'évocation des camps goulags, mais aussi la dénonciation du braconnage, la protection de l'environnement et des animaux.
Les personnages sont bien développés sauf peut être le petit frère de Felitsa. J'aurai aimé en savoir un peu plus sur lui.
Le seul petit point négatif que je pourrai reprocher à ce récit est le fait qu'il soit trop court, on a envie d'en savoir plus et on n'a pas forcément toutes les réponses à nos questions.
Pour conclure, c'est un bon roman à lire qui évoque différents sujets en une intrigue. Un roman animalier avec de l'aventure et du suspense au cœur de la taïga russe.




Un rappel historique, un trafic dénoncé, le respect de la nature et des animaux le tout dans une seule intrigue remplie d'aventure !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire