mercredi 26 août 2015

Jean-Yves à qui rien n'arrive de Pierre Gripari

"Une amitié hors du commun peuplée de renards, plumes et nains poires "


Auteur Pierre Gripari
Editions : Grasset Jeunesse
Date de sortie : 26 août 2015
Collection : Gripari poche 
Nombre de pages : 170
Prix chez l'éditeur : 9 euros

Synopsis : Jean-Yves à qui rien n’arrive est en réalité un jeune homme fascinant qui raconte les histoires les plus surprenantes... dans lesquelles il est question il est question de monstres, de renards, d’autruches, de plumes et de vacances ! Après les nouvelles éditions poche des Contes de la Folie-Méricourt, des Contes d’ailleurs et d’autre part, des Huit farces pour collégiens, des Sept farces pour écoliers, et de L’Histoire du prince Pipo..., (illustrées par Serge Bloch, Guillaume Long, Till Charlier et Laurent Gapaillard), c’est au tour de Jean-Yves à qui rien n’arrive de faire l’objet d’une nouvelle édition qui apporte un nouvel éclairage à ce texte drôle et profond de Pierre Gripari.

Mon avis : 

Je remercie chaleureusement Grasset pour l’envoi de ce petit roman jeunesse. Il annonce le début d’un partenariat qui j’espère dura longtemps et sera rempli de belles lectures ! Ce roman m’a déjà laissé une très bonne impression, je vous explique tout cela en détails.
On suit à travers la lecture le héros de l’histoire qui est Jean. C’est un jeune garçon au lycée, qui fait la connaissance de Jean-Yves à qui rien n’arrive. Comme le dit si bien son surnom, il n’arrive jamais rien à Jean-Yves, c’est un jeune homme qui a une vie plutôt monotone. Mais il va se rapprocher de Jean grâce à des montres et leurs conversations va tourner autour de renards, plumes, diable, nains poires et j’en passe !
Pour tout vous dire, je n’attendais pas grand-chose de ce roman au départ de ma lecture. Je m’y suis plongée sans trop savoir à quoi m’attendre et j’avoue avoir été étonnée ! Oui, étonnée de l’histoire, de l’univers très spécial et original, et étonnée d’avoir beaucoup aimé. En effet, le roman nous raconte dans une intrigue très bien ficelée, divers contes tous, plus loufoques et burlesques, les uns que les autres.
L’univers et les contes sont à la fois drôles et tristes, déroutants et spéciaux. Ils font réfléchir et on a du mal à savoir si on a aimé ou non. Mais ils font tout le charme du roman et c’est ce que j’ai le plus aimé. Ils apportent un vrai plus à l’histoire et y sont mêlés avec brio et intelligence.
L’écriture de l’auteure est très personnelle et propre à lui-même, mais je l’ai apprécié, elle passe très bien pour plus jeunes comme plus grands.
Le seul petit et léger bémol de cette histoire, est la fin. Elle m’a légèrement déçue, je m’attendais à autre chose, à une fin à la hauteur du roman plus étonnante et moins prévoyante.
Pour conclure, je ne pensais vraiment pas autant aimer ce petit ouvrage, j’ai fait une très belle découverte plus mon plus grand plaisir et j’en remercie encore une fois les éditions Grasset. C’est un ouvrage à lire pour son originalité, il passera tout seul aussi bien avec les petits, mais aussi avec les grands.


Un roman étrange, déroutant, original, drôle et pleins d’humour qui fait passer un très bon moment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire