jeudi 17 septembre 2015

La Trilogie d'Arkandias, tome 2 : Arkandias contre-attaque de Eric Boisset

"Théophile et son ami Bonaventure se retrouve obligé de créer un nouvel objet magique : le diadème de sujétion!" 


Auteur : Eric Boisset 
Éditions : Magnard Jeunesse
Collection : Hors Collection
Date de sortie : 10 octobre 2014
Nombre de pages : 220
Prix chez l'éditeur : 23,50

Synopsis Les héros du Grimoire d'Arkandias, bientôt pris à leur propre jeu... Alors que Théophile et Bonaventure avaient juré qu'ils ne relieraient plus jamais le grimoire, les voilà à nouveau jouant les apprentis sorciers pour aider un de leurs amis. C'est ainsi qu'ils découvrent une formule stupéfiante : le diadème de sujétion, qui permet de commander une personne pour l'amener à faire ce dont on a envie. Rendez-vous compte ! Malheureusement, les formules magiques ne marchent jamais comme on le voudrait... surtout que tapi dans l'ombre, le mystérieux Agénor Arkandias attend son heure !

Mon avis :

Je remercie Magnard Jeunesse pour l’envoi de cette intégrale. Celle-ci contient à elle seule la trilogie entière que je lis petit à petit, tome par tome. J’avais un avis plutôt mitigé pour le premier tome et mon avis ne va pas beaucoup changer pour ce second opus.
On retrouve Théophile et son meilleur ami Bonaventure, qui après avoir juré de ne plus se servir du grimoire, l’ouvre de nouveau afin de concocter un tout nouvel objet magique : le diadème de sujétion.
Le tome 2 commence sur la fin du tome 1, il n’y a pas d’ellipse, on est, de suite, replongé dans l’univers et dans l’intrigue. Le schéma de ce tome 2 reste assez similaire au premier tome, rien de bien nouveau, à part la création d’un nouvel objet magique.
L’histoire se lit très vite, mais n’a rien de vraiment extraordinaire, elle est très jeunesse et c’est peut-être cela qui m’a dérangé. L’univers est simple, et un peu trop en surface, j’aurai préféré un monde plus travaillé et développé.
J’ai tout de même aimé retrouver le personnage de Théophile et suivre ses aventures avec son ami. Comme d’habitude, la quête pour trouver les ingrédients de la formule magique est assez drôle et amusante.
Pour conclure, j’ai passé un bon moment, mais sans plus. Ma lecture est déjà loin dans ma tête malheureusement, elle ne sera pas inoubliable. J’ai trouvé l’intrigue et l’univers pas assez creusé, mais il reste tout de même un bon roman jeunesse.


Un second tome dans la lignée du premier, une lecture légère et divertissante qui passe le temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire