mardi 23 février 2016

Le Coffre Enchanté de David Sala et Jean-François Chabas

L'Empereur ne dort plus, ne mange presque plus, il ne pense qu'au coffre, mais que contient-il d'aussi merveilleux ?

Auteurs : David Sala et Jean-François Chabas
Editions : Casterman
Collection : Les Albums
Date de sortie : 1 octobre 2011
Nombre de pages : 32
Prix chez l'éditeur : 14,95 euros

Synopsis : Remonté par un pêcheur des profondeurs de la mer, un gros coffre en métal luisant suscite l'avidité de l'Empereur cupide, toujours en quête d'un trésor supplémentaire. Seulement voila: rien ni personne ne parvient à l'ouvrir…

Mon avis :

Après mon coup de cœur pour l’album Le bonheur prisonnier, j’avais très envie de découvrir d’autres ouvrages illustrés par David Sala. Je me suis penchée sur celui-ci, qui est un splendide livre-objet ! La maison d’édition a fait un travail splendide sur cet album qui est de qualité. La tranche des pages est dorée, il y a des rappels de dorures sur la couverture et celle-ci possède une ouverture comme une fenêtre qui s’ouvre sur le dessin d’un chevalier.
En ouvrant l’ouvrage, on plonge dans une histoire écrite par Jean-François Chabas à la plume poétique et dans les illustrations graphiques avec une légère ressemblance à Klimt de David Sala. L’album possède toujours la même structure, à droite une grande illustration et à gauche, l’histoire.
Celle-ci nous raconte l’histoire d’un Empereur totalement obsédé par un mystérieux coffre. Un jour, un pêcheur retrouve dans ses filets un coffre. Après avoir tenté à maintes reprises de l’ouvrir, mais en vain, il doit le céder à l’Empereur. Celui-ci réclame nombre de personnes pour ouvrir ce fameux coffre, malheureusement personne n’y arrive et ils reçoivent tous 10 coups de fouet. Commence alors un défilé de personnages tout droit sortis des contes merveilleux !
L’empereur est un homme détestable, cupide, autoritaire et surtout méchant et cruel. Il est capricieux et est prêt à tout pour arriver à ses fins, découvrir ce que cache le coffre, il n’aime pas que quelque chose lui résiste !
Le texte est simple mais bien écrit avec poésie et subtilité. Une belle conclusion philosophique est présente à la fin et amène au lecteur une grande part de réflexion.
Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture, le récit est simple mais beau et fait réfléchir. L’ouvrage est un superbe objet et l’histoire mérite également le détour !


Un univers empli de magie et de philosophie qui plaira aussi bien aux enfants qu’aux parents !

Citation : Ce que nous croyons posséder ne compte-t-il pas autant à nos yeux que ce que nous possédons vraiment ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire