lundi 28 mars 2016

Comme un frère de Françoise Jay

"Une rencontre entre deux jeunes garçons, une amitié naissante, et, bientôt, ils sont déjà comme des frères..."

Auteurs : Françoise Jay 
Editions : Bayard
Date de sortie : 9 mars 2016
Nombre de pages : 147
Prix chez l'éditeur : 13,90 euros

Synopsis : Lorenzo et Gaspard, 18 et 19 ans, se lient d'amitié dans la chambre d'hôpital qu'ils partagent, après avoir survécu, pour l'un à un accident de moto, pour l'autre à ce qui paraît être une tentative de suicide. Avant de se connaître, un monde les séparait : Lorenzo, apprenti menuisier, vit dans une une famille nombreuse d'origine italienne, au milieu de six soeurs, plus chaleureuses les unes que les autres et une mère qui élève seule sa petite tribu depuis la mort de son mari. Gaspard, lui, vient d'un milieu très bourgeois, dont la rigidité lui pèse. Il est étudiant en maths spé pour répondre aux exigences de ses parents, alors qu'il rêve de liberté et de théâtre... A l'hôpital, c'est une vraie fraternité qui naît entre les deux garçons. Au fil des conversations et des confessions partagées, les projets d'avenir ne tardent pas à se dessiner et les plans à s'échafauder.

Mon avis :

Je remercie Bayard pour m’avoir fait parvenir ce tout petit roman. Je ne l’ai pas du tout vu passer sur les blogs, ce qui est dommage car il peut en intéresser beaucoup, je pense. Le titre me rappelle beaucoup un ouvrage de Françoise Bourdin qui a écrit un roman du même titre, si je ne me trompe pas. La couverture, quant à elle, attire de suite l’œil, je la trouve splendide. Les couleurs, les deux ombres des personnages et le décor parisien derrière, c’est simple mais recherché. La suite de la couverture se poursuit sur la quatrième qui nous dévoile un résumé attrayant et intéressant sur la vie de deux jeunes garçons.
On va donc suivre Lorenzo, un apprenti menuisier et Gaspard, un étudiant en maths spé. Tout les oppose jusqu’à ce qu’ils fassent connaissance à l’hôpital pour deux raisons différentes et qu’une amitié naisse entre eux. Après de longues nuits à discuter, leurs projets d’avenir se dessinent et les voilà comme des frères.
J’avais très envie d’une petite lecture légère et rapide pour me détendre, c’est donc pourquoi je me suis penchée sur ce roman. En effet, il ne fait qu’à peine 150 pages et se lit donc très vite. Il se dévore en à peine une heure et nous fait passer un bon moment. L’histoire en elle-même n’a rien d’exceptionnel, mais elle est belle tout simplement. Les contraires s’attirent comme on dit, et c’est le cas avec Gaspard et Lorenzo. Tous deux se retrouvent à l’hôpital pour des raisons différentes, l’un ne l’a pas cherché, l’autre l’a presque voulu. Ces deux personnages sont engagés dans des études et métiers qu’ils n’ont pas choisis. Gaspard est en maths spé pour faire plaisir à ses parents alors qu’il rêve d’être comédien, et Lorenzo est apprenti menuisier pour gagner sa vie, mais il a le vertige. Ensemble, ils vont se réveiller et prendre leur destin en main. L’espoir renaît et la possibilité de faire ce qu’ils aiment aussi.
Gaspard et Lorenzo sont deux personnages totalement différents mais très attachants. Ils ont chacun leurs défauts et qualités et sont comme nous. On peut facilement s’identifier à eux, ce sont des jeunes réalistes qui ont des rêves et qui vont tout faire pour les réaliser.
Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ma lecture qui m’a fait passer un bon moment avec Gaspard et Lorenzo. Ce roman m’a donné espoir et nous aide à nous projeter et à avoir envie d’avancer.

Tous les rêves sont possibles, il faut juste s’en donner les moyens !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire