mercredi 22 juin 2016

Le garçon qui courait plus vite que ses rêves de Elizabeth Laird

"Dans mes rêves je cours, encore et toujours. "


Auteur : Elizabeth Laird
Editions : Flammarion
Collection : Tribal
Date de sortie : 18 mai 2016
Nombre de pages : 156
Prix chez l'éditeur : 12 euros

Synopsis : Le grand-père de Solomon, un jeune Ethiopien, était le meilleur coureur de l'armée. Son petit-fils souhaite l'imiter et rêve de devenir champion olympique. Mais un jour, au coeur d'Addis-Abeba, le vieil homme est victime d'un malaise et s'effondre. Salomon court le plus rapidement possible chercher de l'aide au village, situé à vingt kilomètres de là.

Mon avis :


Je remercie les éditions Flammarion pour m’avoir fait parvenir ce roman. J’avais particulièrement envie de le lire car il traite de la course à pied et c’est quelque chose que je pratique en ce moment. Il faut bien se mettre au sport alors moi j’ai opté pour la course. C’est donc un sujet qui m’intéresse beaucoup et j’étais curieuse de découvrir un roman de la collection Tribal chez Flammarion, je n’en ai jamais lu, il faut donc une première fois à tout ! J’avoue que le résumé m’a aussi beaucoup intriguée, j’étais impatiente de savoir ce qui allait se passer pour notre héros.
On suit Solomon, un jeune garçon de 11 ans qui rêve de devenir un champion de course. Un jour, il voit sa vie prendre un nouveau tournant lorsque son grand-père lui demande de l’accompagner en ville. Sur place, celui-ci va faire un malaise et Solomon va devoir accomplir un record, rejoindre un village à vingt kilomètres le plus vite possible. 
Ce court roman d’un peu plus de 150 pages nous raconte un splendide voyage initiatique qui nous encourage à aller jusqu’au bout de nos rêves. Notre héros, Solomon, n’a encore aucune connaissance du vrai monde qu’il va finir par découvrir en allant en ville. Il y fera des rencontres inoubliables mais verra aussi que le monde n’est pas tout rose. Il ne baisse pas les bras et malgré toutes les épreuves, il reste fort et courageux, il continue de croire en ses rêsves. On le voit grandir, mûrir et évoluer, il se surpasse et va se battre pour devenir ce qu’il rêve d’être : un athlète, un champion olympique de course. 
Le texte est court mais poignant, j’ai été touchée par l’amour que porte Solomon à son grand-père et surtout par sa ténacité et son mental de fer. La plume de l’auteur est fluide, légère et va droit au but. Il y a peu de grandes descriptions, mais ce roman nous dépayse, nous fait voyager, c’est une grande bouffée d’air frais et d’espoir.  
Pour conclure, je ne m’attendais pas à autant apprécier ma lecture, elle m’a totalement évadée et conquise. Je vous conseille fortement ce roman qui redonne espoir, confiance et nous incite à croire en nos rêves jusqu’au bout ! 

Passionnante et dépaysante, une belle histoire émouvante qui encourage tout le monde à croire en leurs rêves même les plus fous !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire