mardi 20 décembre 2016

Princesse de Venise de Holly Webb

"La vie paisible d'Olivia bascule, pourra-t-elle sauver Venise avec son nouvel ami ?"


Auteur : Holly Webb
Editions : Flammarion Jeunesse
Collection : Grands Formats
Date de sortie : 15 juin 2016
Nombre de pages : 255
Prix chez l'éditeur : 13 euros

Synopsis : A Venise, Olivia, 12 ans, fille unique du doge, découvre que sa tante manoeuvre pour prendre le pouvoir. Avec l'aide de Julian, son ami le cheval magique des eaux, et de magiciens, Olivia parvient à déjouer ce complot. 






Je remercie de tout cœur les éditions Flammarion pour m’avoir envoyé ce petit roman jeunesse. J’ai tout simplement craqué en le voyant, non pas pour son titre mais surtout pour sa magnifique couverture. Etant plus petite et même toujours maintenant, je suis une amoureuse des chevaux, et je sais que ce roman aurait plu à l’enfant que j’étais il y a quelques années. J’ai donc voulu me lancer dans l’aventure avec cette lecture, très jeunesse à première vue.

La couverture est juste splendide, j’aime énormément les couleurs utilisées. Le violet prédomine, il s’agit de ma couleur préférée, je ne peux donc qu’adhérer. Elle dégage une atmosphère de magie et de féerie, j’aime beaucoup. Certes, elle fait très jeunesse et vise un public très jeune, mais ça fait du bien de lire de temps en temps des livres pour les enfants.

On va suivre Olivia, une jeune princesse qui demeure en plein cœur de Venise. Son quotidien n’est fait que de réceptions, splendides robes et bals. Pourtant, elle n’est pas si heureuse qu’on pourrait le croire, rien ne va plus, sa tante veut reprendre le pouvoir. Aidée de ses amis et d’un mystérieux cheval, Olivia va partir à la reconquête de son trône et de son peuple !

Je connaissais déjà l’auteure de nom, mais je n’avais jamais découvert un de ses romans, ce fut donc l’occasion de découvrir son univers et sa plume. Comme je m’y attendais, l’histoire est très jeunesse mais cela ne m’a pas déplu. L’auteure pose des bases solides dès le début, le lecteur plonge dans un univers développé, riche et travaillé. On évolue avec l’héroïne dans le monde très prisé de la royauté avec bien sûr des complots et des tourments. Ce n’est pas vraiment original dans ce genre d’histoire qu’un personnage jaloux et sans scrupule souhaite accéder au trône par la force. Pour ma part, c’est du vu et du revu, mais pour une personne qui ne lit pas souvent, ça peut être très intéressant.

L’héroïne est agréable à suivre même si parfois, ses actes et ses pensées ne sont pas vraiment crédibles en fonction de son jeune âge. Elle est tout de même courageuse et prête à tout pour sauver son peuple. Elle pourrait être un modèle pour les jeunes lectrices qui peuvent s’identifier à elle, mais pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher.

La plume de l’auteure est très facile à comprendre et simpliste avec un vocabulaire adapté au public visé. Cependant, il y a un petit plus qui fait que son style est personnel et propre. Elle nous embarque dans son univers avec de l’action, des rebondissements et de belles descriptions de Venise qui font voyager !

Pour conclure, j’ai bien fait de ne pas en attendre trop de ce roman, sinon je pense que j’aurais été déçue. Je me suis laissé porter par l’histoire agréable à lire. L’auteure a de bonnes idées, même si j’aurais parfois aimé qu’elles soient plus approfondies. L’histoire est belle, mais sans plus, je n’ai pas été transcendée, j’ai eu un peu de mal à rentrer au cœur même de l’intrigue et à m’attacher à l’héroïne. Cependant, ce livre reste un bon ouvrage pour les jeunes filles en quête de magie ! 
Un ouvrage sympathique qui évolue dans un monde féérique au cœur de Venise ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire