jeudi 27 juillet 2017

Girl online, tome 3 : Joue Solo de Zoe Sugg

"La suite des aventures de Penny ! "

Auteur : Zoe Sugg 
Editions : De La Martinière Jeunesse
Date de sortie : 2 mars 2017
Nombre de pages : 400
Prix chez l'éditeur : 14,50 euros

Synopsis : Depuis un mois, Penny n'a plus de nouvelles de Noah, personne n'en a d'ailleurs ! Il a quitté précipitamment sa tournée européenne et s'impose un break. Penny est désemparée mais est loin de se laisser aller, c'est décidé, elle va prendre du temps pour elle. Et l'invitation de Megan à venir la voir dans sa nouvelle école à Londres tombe à pic.
Il est grand temps de faire de nouvelles connaissances pour Penny, et le beau Callum pourrait bien l'aider à passer à autre chose... Mais est-elle vraiment prête à laisser derrière elle son histoire avec Noah ?
Je remercie de tout cœur les éditions de La Martinière Jeunesse pour m'avoir fait parvenir ce roman. Il s'agit du troisième tome de la saga Girl Online, "écrite" par la célèbre YouTubeuse Zoella. Je mets des guillemets à "écrite" car je pense que vous vous souvenez du scandale qu'il y a eu il y a un moment au sujet de l'écriture du roman. Apparemment, ce ne serait pas Zoe Sugg qui aurait écrit Girl Online mais quelqu'un d'autre. Bref, après la lecture des deux premiers tomes, je me devais de terminer cette trilogie. Le tome 1 avait été une déception, le deuxième tome un peu mieux que le précédent, j’étais donc curieuse de voir ce qu’allait donner ce dernier tome.

Comme toujours, on retrouve Penny qui a bien grandi. Mais cette fois, Noah n’est plus là, il a totalement disparu, il est sorti de sa vie et Penny va devoir apprendre à vivre sans lui. L’occasion pour elle de tourner la page, prendre sa vie en main et faire de nouvelles rencontres.

Je vous avoue que j’appréhendais un peu, beaucoup cette lecture, je ne voulais pas retomber dans une histoire clichée et sans saveur digne du premier tome. Heureusement pour moi, cette suite et fin de saga relève légèrement le niveau. L’histoire est toujours aussi niaise, clichée et pleine de stéréotypes pour ma part, mais il y a un peu plus de potentiel.

L’héroïne, Penny (je ne m’y ferai jamais à ce prénom), a grandi, elle est donc un peu plus mature même si ce n’est pas encore ça. Je l’apprécie un peu plus mais ce n’est toujours pas le grand amour, je ne sais pas pourquoi, je ne supporte pas son personnage. Le fait de ne pas l’apprécier rend la lecture légèrement compliquée, je ne me suis pas attachée à sa personne, j’ai donc eu du mal à m’immerger dans le récit.

Le fil de l’histoire n’est pas vraiment original, les événements sont même prévisibles, il n’y a pas assez de suspens et de mystères pour ma part. Le temps est long avec ce roman, et même s’il y a du progrès, cette saga ne restera pas dans mon cœur.

La plume de l’auteure n’a pas changé, elle est toujours aussi impersonnelle et plate, rien de bien recherché. Le style est fluide et léger, peut-être même de trop, mais il peut plaire à de très jeunes lectrices tout de même.

L’histoire globalement manque de recherche et de profondeur. Tout se succède et s’enchaîne, il n’y a pas assez de détails, j’aurais aimé que l’auteure creuse un peu plus son intrigue et ses personnages.

Pour conclure, cette trilogie monte en crescendo, elle évolue du pire au moins pire pour finir en passable. Ce dernier tome est le meilleur pour ma part, mais ce n’est pas du grand art. L’histoire est longue et prévisible, les personnages stéréotypés auxquels je ne me suis pas attachée et la plume sans saveur. Cette saga n’est vraiment pas faite pour moi, mais elle pourra plaire à de jeunes lectrices en quête d’une histoire divertissante.
Une lecture sans surprise : décevante, une saga que je ne conseille pas. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire