jeudi 27 juillet 2017

La princesse aux joues rouges de Bénédicte Couka

"Un garçon invente un royaume avec deux rois, mais cela ne plait pas à une fille qui décide de faire sa loi ! "

Auteur : Bénédicte Couka
Editions : L'école des Loisirs
Collection : Théâtre
Date de sortie : 12 avril 207
Nombre de pages : 48
Prix chez l'éditeur : 7 euros

Synopsis : Un garçon invente par le seul pouvoir de son dessin un royaume unique que se partagent deux rois. Le premier lui ressemble, il est plutôt laid ; le second est très beau, il rencontrera sûrement une belle princesse aux joues rouges. Une fille passe par là. Un royaume pour deux rois ? Ah non ! En plus, elle déteste les moches. Elle décide donc de faire disparaître le roi à la vilaine tête, en le gommant tout simplement. Le garçon intervient juste à temps. Pour rétablir la justice, il a une idée. C'est sans compter sur la méchanceté de la fille.


Je remercie les éditions L’école des Loisirs pour m’avoir fait parvenir ce petit roman pour les plus jeunes. J'aime beaucoup lire ce genre d'ouvrages, la collection Théâtre n’est pas la collection que je lis le plus mais j’aime beaucoup le théâtre. Je lis très peu de pièces, c’était donc l’occasion de me plonger dans cet ouvrage.

On va suivre un petit garçon qui invente en dessinant un royaume où deux rois se partagent le trône. Le premier est assez laid et le second très beau. Arrive alors une fille qui, n’aimant pas les moches, décide de gommer le roi laid. Mais le garçon n’a pas dit son dernier mot !

Comme toutes les pièces de théâtre, on retrouve la liste des personnages au début du roman ainsi que le dispositif scénique qui permet au lecteur de mieux visualiser la scène où se déroule l’action. L’ouvrage est très court, il fait moins de 50 pages et se découpe en 19 scènes. Ces scènes mettent en scène deux personnages, la Fille et le Garçon, mais aussi les deux rois : Le Roi à la vilaine tête et le Roi à la belle tête.

Au fil des pages, on découvre la petite histoire par le biais de cette charmante pièce de théâtre. C’est très mignon et assez simple, mais l’histoire dégage une belle morale. De nombreux sujets sont abordés comme la tolérance, la beauté et la laideur, mais aussi la gentillesse et le partage.

Pour conclure, une très belle histoire assez simple au premier abord mais qui fait énormément réfléchir le lecteur sur différentes notions très importantes de la vie.
Une pièce de théâtre qui pousse à la réflexion sur de nombreux thèmes importants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire