dimanche 5 juillet 2015

Chevaux de foudre de Aurélie Wellenstein

"Alix devient une esclave et, est  emmenée de force à Rome. Elle va découvrir le monde des courses, l'amour, et va devoir se battre pour sa liberté "

Auteur Aurélie Wellenstein
Editions : Magnard Jeunesse 
Date de sortie : 13 avril 2015
Nombre de pages : 244
Prix chez l'éditeur : 19,95 euros

Synopsis : Une aventure haletante, dans le monde des courses de la Rome antique ! Alix a tout perdu. Son père, sa terre, et même son nom. Devenue esclave à Rome, elle est précipitée dans le monde des courses du Déluge. Ces compétitions violentes et sans pitié voient s'affronter les fulgurs, des chevaux de foudre dont le corps s'électrise quand l'orage éclate.
Monter sur leur dos, c'est mettre sa vie en jeu, mais la liberté couronne les vainqueurs. Aidée par Marcus, le prodige de son équipe, Alix va lier son destin à Ira, un étalon indomptable, aussi beau que mortel...

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement les éditions Magnard Jeunesse pour leur envoi. Ce roman me tentait énormément, par sa couverture, je vais y revenir, mais aussi par son résumé. « Un roman qu’on lit d’une traite, au rythme effréné des courses du circus Maximus ! » On nous promet des courses, avec des chevaux donc et le circus Maximus à Rome, il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre.
Je dis juste quelques mots sur la couverture que je trouve splendide à l'image du livre. On sait déjà dans quel univers on va évoluer.
On suit Alix, une jeune fille qui après avoir vu son père mourir est emmenée de force à Rome pour devenir esclave dans les écuries. Mais ce ne sont pas des écuries comme les autres. En effet, elles abritent des fulgurs pour les courses du Déluge. Aidée par Marcus, elle essayera de gagner sa liberté et de sauver un fulgur devenu son ami.
L’auteure a réussi à mêler avec brio l’historique et le fantastique. Nous plongeons au cœur de la Rome Antique avec le cirque, les esclaves, et la langue latine. Quel plaisir pour une fan de Latin comme moi de retrouver cette partie de l’histoire qui me passionne ! À tout ça, est mélangé le côté fantastique avec les fulgurs, des chevaux mythiques qui s’électrisent lorsque l’orage gronde.
En lisant à partir de 11 ans sur le roman et à partir de 10 ans sur le communiqué de presse, je pensais à une histoire très jeunesse, mais en fait, pas du tout. L’écriture de l’auteur est parfaite, ni trop enfantine, ni trop adulte.
Il y a quelques points négatifs tout de même. J’ai trouvé l’histoire un peu trop courte, pas assez développée. Il m’a manqué des détails et j’ai trouvé la romance qui s’installe entre les deux personnages, un peu trop rapide. À cause du roman un peu trop court à mon goût, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, j’ai trouvé qu’ils manquaient un peu de personnalité.
Pour conclure, malgré les petits points négatifs évoqués plus haut, j’ai adoré l’univers, le contexte et l’histoire. C’est un roman très original qui sera conquérir le cœur des amoureux de chevaux, de Latin et d’histoire antique.


Un roman épique, touchant, original et addictif, on est emporté à travers les courses du Déluge au circus Maximus !

6 commentaires:

  1. Moi aussi, dès qu'il est sortis, il me faisait envie !

    RépondreSupprimer
  2. Il me donne envie de le lire !!! Olivia :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire fonce ! Il est génial :)

      Supprimer
  3. C'est vraiment un très bel avis, merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  4. Pas du tout mon style de lecture masi merci de la découverte.

    RépondreSupprimer