jeudi 27 juillet 2017

La vengeance du chat assassin de Véronique Deiss

"Toujours prêt à faire plaisir..."

Auteur :  Véronique Deiss
Editions : Rue de Sèvres 
Date de sortie : février 2017
Nombre de pages : 45
Prix chez l'éditeur : 10,50 euros

Synopsis : La maman d'Ellie s'est découvert une nouvelle vocation pour l'art. Première victime de cette passion naissante, Tuffy ne semble pas apprécier son talent et encore moins ce portrait qui trône désormais dans le salon.
Soumis à un odieux chantage de la part de son maître prêt à tout pour le pousser au crime, Tuffy va semer la zizanie dans la famille en massacrant ces prétendues "oeuvres d'art".





Je remercie de tout cœur Rue de Sèvres pour m’avoir fait parvenir cette bande-dessinée. Je prends de plus en plus plaisir à en lire, si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas à me le dire en commentaire ! Le chat assassin est une saga que j’aime beaucoup, que ce soit en roman jeunesse ou en BD. Ici, on retrouve Tuffy dans un troisième opus que j’avais très hâte de découvrir pour l’humour qu’il possède.

On va retrouver le chat de la maison, Tuffy, dans de nouvelles aventures. Notre félin préféré ne va pas vraiment apprécier la nouvelle passion de la maman de sa maîtresse pour l’art. Petit à petit, Tuffy va tenter de détruire les précieuses œuvres d’art sous l’influence de son maître.

Au fil des pages, j’ai beaucoup aimé retrouver Tuffy le chat assassin. Il est toujours aussi mauvais, drôle, sournois, malin avec son éternelle mauvaise foi. Ce gros matou n’a pas qu’un tour dans son sac, il est plein de ressources pour mener à bien sa mission. Sûr de lui, intelligent et féroce (ou pas), Tuffy est un animal très attachant pour son humour. Encore une fois, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en lisant ses aventures.

Pour conclure, à tous les amoureux de chats et d’humour, cette BD est faite pour vous ! Je vous la conseille chaudement, on passe un très bon moment en compagnie de Tuffy, ses amis et ses bêtises !
Un nouvel opus pour le chat assassin qui n’a pas fini de nous surprendre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire