mardi 25 juillet 2017

L'effet Ricochet de Nadia Coste

"2074, l'espère humaine est devenue stérile, et se reproduit par clonage"

Auteur : Nadia Coste
Editions : Seuil Jeunesse
Date de sortie : 23 février 2016
Nombre de pages : 256
Prix chez l'éditeur : 13,90 euros

Synopsis : Dans un futur proche, le clonage est devenu le seul mode de reproduction possible. Mais derrière cette procédure devenue banale se cache un secret qui pourrait bien menacer la vie de Malou… Le jour où sa petite sœur se casse le bras, Malou, 16 ans, réalise qu’elle, ses sœurs et leur mère ont connu les mêmes accidents et les mêmes problèmes de santé, exactement aux mêmes âges. Ça ne peut pas être une coïncidence… Malou découvre qu’il s’agit de « Ricochets », une anomalie qui condamne certaines lignées de clones à subir les mêmes maladies et accidents. Et Malou et ses sœurs doivent se préparer à bien plus qu’un bras cassé : leur mère a sombré dans la folie à l’âge de trente ans… Malou parviendra-elle à trouver le remède aux Ricochets ? En tout cas, elle est bien décidée à dévoiler au monde les dérives du clonage.

Je remercie les éditions Seuil pour m’avoir très gentiment fait parvenir ce roman. J’avais très envie de le lire pour son résumé. Il propose un univers dystopique, j’adore la dystopie et j’aimerais en lire davantage. Le titre est assez mystérieux, on ne sait pas vraiment de quoi va aborder le roman. Quant à la couverture, je n’ai pas grand-chose à dire, je ne l’apprécie pas du tout, si je l’aurai vu en magasin je ne me serai même pas attardée dessus, elle n’est pas du tout à mon goût. Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas lu le roman, il m’en faut plus pour me rebuter !

Dans ce roman on va suivre Malou, une jeune adolescente en 2074. 60 ans après, le monde n’est plus le même, et les êtres humains sont devenus stériles. La seule façon de se reproduire est de cloner le père ou la mère en fonction de si le couple veut un garçon ou une fille. Mais ce processus engendre des anomalies : l’effet Ricochet. Les accidents vécus par la mère ou le père se reproduisent sur leurs enfants clonées. Malou doit comprendre et arrêter ce phénomène pour ne pas sombrer dans la folie comme sa mère avant elle. 

Ce qui m’a le plus plu dans ce roman est l’univers mis en place par l’auteur. Son idée de base où l’histoire se déroule en 2074 et où les humains doivent se cloner est très originale. Cette idée reste tout de même plausible et réaliste dans le futur, ce qui est assez effrayant. Cependant, le roman étant assez court avec 250 pages environ, j’ai trouvé l’univers pas assez développé, j’aurai aimé en apprendre davantage. L’idée principale n’est pas assez creusée ni mise en avant, tout va trop vite, les bases ne sont pas assez posées, c’est dommage. 

Je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher aux personnages, Malou est une héroïne sympathique mais pas attachante pour ma part. Je n’ai ressenti aucune émotion au cours de ma lecture, j’ai même parfois trouvé le temps long. Il y avait des longueurs même dans un roman aussi court. 

Une petite romance s’installe, elle vient légèrement pimenter l’histoire et la rendre plus légère. C’est un point positif que j’apprécie, aimant beaucoup les romances. Ce que je regrette grandement est le côté simpliste donné à l’histoire. 
Pour conclure, une lecture en demi-teinte avec une excellente idée de base assez effrayante car elle peut être plausible, mais un grand manque de développement de la part de l’auteur. C’est dommage, l’histoire aurait pu être encore plus approfondit. 
Une lecture sympathique mais qui reste mitigée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire