mardi 27 février 2018

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

"J'ai vingt-neuf ans, je m'appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016."

Auteur : Sophie Jomain
Editions : J'ai lu:
Date de sortie : 10 janvier 2018
Nombre de pages : 254
Prix chez l'éditeur : 6,70 euros

Synopsis : On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début. J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016.

Un grand merci aux éditions J’ai lu pour m’avoir fait parvenir ce petit roman. J’ai beaucoup entendu parler de l’auteure Sophie Jomain, notamment avec sa saga Les Etoiles de Noss Head (que je lis actuellement). J’ai décidé de la découvrir avec son tout dernier roman, qui est assez différent de ce qu’elle peut écrire d’habitude. 

Dans cette histoire, on va suivre le personnage de Camille, une jeune femme atteinte d’une dépression incurable suite à un passé douloureux, tourmenté et traumatisant. Depuis le début de son adolescence, Camille souffre d’une maladie intérieure, qui la ronge un petit peu chaque jour. Elle ne supporte pas son corps, ne s’assume pas, et son entourage ne la comprend pas. Commence alors pour Camille une véritable descente aux enfers. Le seul moyen pour elle d’échapper à cette perpétuelle douleur devenue insupportable est de mettre fin à ses jours. 

Camille décide, à l’âge de 29 ans, de partir en Belgique dans le but de se faire euthanasier. Dès les premières pages du roman, l’héroïne nous raconte son passé en tant qu’adolescente incomprise et mal dans sa peau. Entourée de parents aimants, Camille ne supporte pas la vision de son corps et va passer par différents troubles alimentaires. Malgré tout, elle n’arrive pas à se sentir bien dans son corps, ni à sa place dans ce monde. Les moqueries, les insultes, le regard accusateur des autres à la Fac, tout cela pousse Camille à s’isoler, se renfermer et s’enfoncer un peu plus dans une spirale infernale. 

Au fil des pages, on découvre comment Camille en est arrivée à prendre la décision ultime de vouloir se faire euthanasier. Dans le centre qui l’accueille avant le jour de sa délivrance, elle va faire la rencontre d’un médecin, Marc, qui va tout faire pour lui redonner goût à la vie, et foi en l’amour. 
Le personnage de Camille est tout simplement bouleversant. Ce qu’elle vit et ce qu’elle a vécu durant son adolescente, l’auteure tente de nous le faire vivre par le biais des mots et de sa plume saisissante. Quant à Marc, un médecin trentenaire aux méthodes pas comme les autres médecins, il permet de donner un second souffle à l’histoire, et un peu de légèreté. Il tente de dédramatiser la situation, sans pour autant enjoliver les choses. Marc ressent de suite de l’empathie pour Camille, et va tout faire pour l’aider et la soulager sur le chemin qui la mène à sa décision irréversible. 

Ce roman est une véritable claque, un coup de poing puissant et bouleversant. Il est impossible d’oublier cette lecture, qui ne peut que vous toucher par la détresse de Camille, vous révolter par le comportement et les réactions de certains personnages, mais aussi vous marquer par la fin imprévisible. 

Pour conclure, ce roman poignant parle de  la vie et la mort, la dépression, le mal-être que l’on peut ressentir. Il aborde avec brio de nombreux sujets importants comme l’euthanasie, les troubles alimentaires, le harcèlement ou encore le suicide. L’histoire intense et prenante nous donne à réfléchir sur l’acceptation des choix de tout le monde. 
Sortez les mouchoirs pour lire cette histoire !

24 commentaires:

  1. en effet c'est une lecture coup de poing et les mouchoirs sont franchement a prévoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'a pas l'air d'être une lecture facile moi qui aime lire des choses légères je ne te cache pas que je ne vais pas me jeter dessus j'ai du mal à lire des choses aussi dur... par contre dans l'article est rentré bien écrit et sa ça fait plaisir 😄

      Supprimer
  2. Oh je ne pensais pas que le sujet de ce roman était si difficile. Ton avis me donne envie de le lire. Je viens de lire "D'un commun accord" de cette auteure, bien plus léger!

    RépondreSupprimer
  3. Je connais l'auteur mais jamais lu aucun de ses romans ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai qu'une envie c'est de le lire :) je prend note .merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment une lecture coup de poing, et tu m'a donné envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai lu l'année dernière il me semble et je n'ai pas vraiment accroché. Bien sûr l'histoire est prenante mais je n'ai pas réussi à rentrer vraiment dedans. Du coup, côté émotions, je suis passée à côté.
    Bon week-end
    Elsa

    RépondreSupprimer
  7. ça m'a l'air d'etre un livre pleins de sens ...
    Je garde en tête car tu m'as donnée envie de le lire

    RépondreSupprimer
  8. ce doit être un très beau livre, mais trop triste pour moi en ce moment... peut être plus tard....

    RépondreSupprimer
  9. wahoo ce livre a l'air tres poignant. merci pour la decouverte

    RépondreSupprimer
  10. Coucou! Un joli livre pleine d’emotions! Malheureusement je n’ai pas assez le temps pour lire

    RépondreSupprimer
  11. Rien que le début de ce que tu as écris je savais que j'aimerai ce livre. Merci pour ton récit car c'est déjà bouleversant, un livre que je note sur ma liste de livre à lire. Merci

    RépondreSupprimer
  12. Wow, cette quatrième de couverture agrémenté de ton avis personnel me donne vraiment envie de lire ce livre... ce genre de livre devrait être lu à l'école pour sensibiliser et aider les élèves à conscientiser ce genre de thématique : image de soi variable d'un jugement à l'autre, confiance en soi, dépression, et comment faciliter les choses comme le psy du livre. Même s'il n'y a pas toujours de réponse ni de solutions (ce qui me fait le plus peur quand je m'apprête à lire ce genre de livre... c'est courageux que de se lancer dans l'écriture de qqchose qui soulève parfois plus de questions que ne donne de réponses). Et en même temps, tant mieux, donner trop de réponses s'apparente à l'absence de doutes et à une forme de démagogie, ce qui est insupportable et hors sujet face à une thématique aussi sensible et personnelle que la dépression. Merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
  13. Tu m's donné envie de le lire, même si ce n'est pas un sujet léger...

    RépondreSupprimer
  14. Une histoire bouleversante et très prenante ... A ne surtout pas lire si déprimé parcontre!

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai toujours pas lu un livre de Sophie Jomain, je devrais m'y mettre

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cette découverte ! Le livre a l'air tellement poignant et je n'ai qu'une envie : le lire :)

    RépondreSupprimer
  17. Wow,ça n'a pas l'air d'être une lecture facile, mieux vaut ne pas être déprimée avant !!
    Mais ça a tout de même l'air d'être un bon roman :)

    RépondreSupprimer
  18. C'est pas le genre de livre que je peux lire actuellement, sous peine de déprimer..
    Mais merci pour ton avis dessus

    RépondreSupprimer
  19. Il a l'air chouette à lire... Mais j'avoue avoir mis la lecture de côté en ce moment

    RépondreSupprimer
  20. Un roman qui doit être très dur quand même...
    J’avoue que ce n’est pas un roman que je choisirais en premier choix mais il doit être quand même intéressant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est assez dur il faut savoir prendre du recul !

      Supprimer