23 février 2015

Cinquante nuances de Grey, tome 1 de E. L. James

"Deux personnes que tout oppose : Il est riche et célèbre, elle est maladroite et comme les autres. Pourtant, une passion dévorante et une attirance irrésistible vont les réunir, pour le meilleur et pour le pire"

Auteur : E.L James 
Editions : JC Lattès 
Collection : Le livre de poche
Date de sortie : 5 février 2014 
Nombre de pages : 666
Prix chez l'éditeur : 6,90 euros 

Synopsis Lorsqu'Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d'entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille et l'invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnaît pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets...

Mon avis :

Pour commencer, je tiens à dire que Cinquante Nuances de Grey est mon tout premier roman dans le genre érotique. Je me dis que je n'aurai peut-être pas dû commencer par celui-là. Bref, je tiens à vous dire que si ce roman n'était pas connu, et que je l'aurai vu en librairie, je ne l'aurai pas acheté. Ni la couverture, ni le résumé me tentaient de trop, mais je voulais découvrir ce phénomène, comprendre l'engouement des lecteurs et me faire mon propre avis.
Ce roman m'a beaucoup déçu. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Ni à l'histoire, l'écriture, les descriptions, tout, je suis tombée de très haut.
Je vais commencer par le style de l'écriture, il ne m'a pas du tout plu. Trop simple, plat et surtout au combien familier et vulgaire. L'auteur écrit presque comme si elle parlait. De plus, j'ai trouvé que tout a était trop vite. Les deux protagonistes se voient une heure et de suite, ils sont dingues l'un de l'autre. Pour ma part, j'aime la partie séduction, approche et découverte dans un roman, ce qui n'a pas était le cas ici. Ensuite, il a beaucoup trop de répétitions, j'ai eu l'impression de relire les mêmes passages, mais à un point... C'est affligeant ! Un exemple des plus flagrants : l'héroïne rougit en permanence, elle se mord les lèvres à chaque page au moins (j'exagère peut-être un peu, mais quand même) etc. Ces répétitions incessantes m'ont énervé et gâché légèrement le plaisir de ma lecture.
Les personnages... Mon dieu, je n'ai jamais vu une héroïne aussi énervante ! Plus insupportable, naïve et bête, clichée et barbante ce n'est pas possible. Elle m'a paru complètement stupide et limite schizophrène. En effet, son esprit est partagé en deux : Sa conscience qui l'a traite de pute, et sa déesse intérieure qui danse dès que monsieur Grey lui touche le bras.
Christian, stéréotypé, une fausse image de l'homme parfait. L'image populaire, l'image qui fait que les filles sont toutes choses. Je n'ai pas pu l'encadrer au début du roman, sa façon de se comporter, arrogante et sur de lui et sa manière de traiter Anastasia m'a fait levé les yeux au ciel et grogner intérieurement. Étrangement, en apprenant un peu plus son passé troublant et difficile, j'ai ressenti une pointe de pitié et de compassion. Je l'ai mieux apprécié sur la fin.
La fin, parlons en. En grande sensible que je suis, je n'ai pas pu m'empêcher de verser une petite larme à la fin du roman. Je ne m'attendais pas du tout à ça, la réaction de Christian m'a attendrie et m'a fait donc pleurer légèrement. Cette fin a bien rattrapé le roman, elle m'a donné envie de lire la suite et de savoir si Anastasia et Christian vont vivre un Happy-End !
Une derrière chose, je ne comprends pas les couvertures et le résumé, ils ne sont pas du tout suggestifs. On ne s'attend pas du tout à ce qui va se passer dans l'histoire. N'importe qui, et j'insiste bien sur cela, pourrait acheter ce roman et c'est malheureusement le problème. Beaucoup de personnes plongent dedans sans savoir ce qui va arriver par la suite.
Il y a quand même une chose que j'ai appréciée dans ce livre, c'est les échanges de mails. Il y a beaucoup d'humour, d'ironie de l'esprit. Ils m'ont fait sourire et ont remonté les personnages dans mon estime. De plus, le roman reste très addictif et se lit très vite. 
Pour conclure, ce roman a été une grosse déception pour moi, je n'ai pas compris le succès de cet ouvrage. Malgré tout, je lirai la suite, la fin a rattrapé un peu et j'ai envie de connaitre la fin de la relation d'Ana et Christian.


PS Cette chronique n'est que mon avis, je respecte ceux et celle qui ont apprécié leur lecture. Chacun ses goûts, ce roman n'était tout simplement pas fait pour moi.



Sans commentaires, ma chronique est déjà assez virulente comme ça ! :)

6 commentaires:

  1. Je ne l'ai toujours pas lu/vu! Peut-être que je le lirais un jour, mais bon, pour l'instant ce n'est pas ma priorité^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord et bien tu as raison si tu passes à coté tu n'a pas perdu grand chose ^^

      Supprimer
  2. Les Livres en Folies24 février 2015 à 16:02

    Je l'ai lu lorsqu'il s'agissait encore que d'une fan fiction et déjà à ce moment là, je n'apprécié pas beaucoup. Par la suite j'ai lu la nouvelle version voir si j'accrochais un peu mieux et toujours pas ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ouf! Cela me rassure de voir que tu n'as pas accroché! J'ai aussi détesté Anastasia, elle est très niaise!!

    RépondreSupprimer