mercredi 28 juin 2017

Dessine-moi un petit prince de Michel Van Zeveren

"Maman, dessine-moi un petit prince !"

Auteur : Michel Van Zeveren
Editions : L'école des Loisirs
Collection : Pastel
Date de sortie : 1 février 2017
Nombre de pages : 48
Prix chez l'éditeur : 11,50 euros

Synopsis : Dans la classe de Petit Mouton, il y a un mouton qui dessine trop bien. «S’il te plaît, dessine-moi un petit prince», lui demande Petit Mouton. Lui, il ne sait pas dessiner. Ni un cheval, ni un caillou, rien. Tout ce qu’il voit, c’est un gros zéro. Alors, il commence à le dessiner et aussi d’autres trucs qu’il voit dans sa tête. Et ça, c’est plus fort que fort !





Je remercie de tout cœur L’école des Loisirs pour cet album qui m’a beaucoup intrigué. En effet, il m’a donné très envie de par son titre qui fait référence à l’histoire du petit Prince. On connait tous cette histoire, où Le petit prince demande à ce qu’on lui dessine un mouton. Ici, le titre nous présente l’inverse, un petit mouton qui demande à ce qu’on lui dessine un petit prince. Ça m’a de suite donné envie de découvrir cette histoire.

On va suivre Petit Mouton, qui a dans sa classe un petit mouton qui dessine trop bien mais qui refuse de lui dessiner un petit prince. Il va alors demander à sa maman de lui en dessiner un, mais comme Petit Mouton, elle ne sait pas très bien dessiner. Mais grâce à son dessin, Petit Mouton va être inspiré et va dessiner quelqu’un chose d’encore plus fort que fort !

A première vue, l’histoire semble assez simple mais elle renferme une belle morale que tout le monde devrait se rappeler : on n’a pas besoin d’être un artiste pour faire de belles choses, et encore moins un dessin. Il suffit juste d’avoir confiance en soi et de se laisser porter par son imagination.
Petit Mouton finit par se laisser aller et par dessiner quelque chose qui vient de son cœur et de son imagination, et ce sera sans conteste le plus beau de tous les dessins.

Les images  sont à la hauteur de l’histoire qu’elles illustrent, pleines de douceur et de tendresse avec des couleurs douces et pastels. Les petits moutons dessinés sont adorables et très expressifs.

Pour conclure, une belle histoire pleine de douceur et de tendresse qui renferme une morale très importante que tous les enfants devraient ne jamais oublier. Les choses faites avec le cœur sont les plus belles, il suffit d’avoir confiance en soi, de se laisser porter par son imagination et d’écouter son cœur.
Comme dirait la maman mouton : « Moi, je préfère dessiner ce que personne ne regarde, comme ça on regarde le monde d’un autre œil et ça le rend plus beau ! » 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire