vendredi 3 août 2018

Si c'est pour l'éternité de Tommy Wallach

"Une rencontre peut tout changer...'

Auteur: Tommy Wallach
Editions : Nathan
Date de sortie :  8 février 2018
Nombre de pages : 315
Prix chez l'éditeur : 16,95 euros

Synopsis : Parker Santé ne parvient plus à parler depuis la mort de son père, il y a cinq ans. Tandis que ses camarades de classe postulent pour l'université, lui préfère sécher le lycée et traîner dans les halls des hôtels de San Francisco pour voler les riches voyageurs.
Un jour, il rencontre Zelda Toth, une étrange jeune fille aux cheveux argentés qui prétend avoir plus de 200 ans. Lorsqu'elle lui dit vouloir se suicider, Parker fait un pacte avec elle : Zelda dépensera toute sa fortune avec lui s'il s'engage à poursuivre ses études pour devenir écrivain.
Mais Parker, qui est tombé amoureux, a un autre objectif : essayer par tous les moyens de lui redonner goût à la vie.


Un grand merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman en avant-première. Je l’ai reçu quelque temps avant sa sortie qui était au mois de février, mais encore une fois, le retard a eu raison de moi.  Pour ce roman, j’avais vraiment envie de le lire car le titre m’inspirait vraiment beaucoup, et j’avais déjà entendu parler de l’auteur sans avoir eu la chance de découvrir un de ses romans. C’est maintenant chose faite. 

Dans ce livre, on va suivre le jeune Parker qui n’a pas dit un mot depuis la mort de son père. Il passe son temps à voler les riches plutôt qu’à étudier. Durant son activité illégale, Parker va rencontrer Zelda, une jeune fille étrange souhaitant mettre fin à ses jours. L’amour s’en mêle, et Parker va tout faire pour redonner espoir et goût à la vie à sa nouvelle amie. 

Quand je me suis lancée dans ma lecture, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre car je me suis lancée à l’aveugle sans connaître le résumé. J’aime beaucoup faire ce genre de choses surtout quand je sais que le roman est un contemporain pour adolescent. J’ai été très surprise dès le début de ma lecture par l’humour de l’auteur avec la petite mention en début de chapitre. Le premier chapitre est noté : « échec de la troisième personne ». Puis chaque chapitre a un nom ou une phrase comme « ce que font les gens au cinéma » ou « ce que je sais de l’amour ». Au milieu de l’histoire, on peut lire un chapitre « histoire 1 » ou « histoire 2 » où le héros raconte une histoire. Le parti pris de l’auteur de rendre son roman un peu décousu est intéressant.

Les chapitres sont aérés et courts, cela rend l’histoire très facile à lire et à dévorer. De plus, l’histoire du héros, Parker, est touchante. C’est un jeune qui vole dans les sacs à main et qui fait la rencontre de Zelda (prénom très original). Ces deux personnages sont tous deux des âmes en peine, torturées par la vie. Le sujet peut paraître un peu bateau mais l’auteur aborde des thèmes difficiles comme la mort, le suicide, mais aussi l’espoir, et l’amour avec brio. 

Pour conclure, ce roman dégage une atmosphère à la fois sombre et rempli d’espoir qui fait de l’histoire une lecture atypique comme ses personnages. La rencontre entre Zelda et Parker est à découvrir !
Un contemporain sympathique et prenant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire